Opera Mini | Indro. L’uomo che scriveva sull’acqua (2016) | 한국어
Livres
433 308
Membres
355 195

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Elodie-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 2018-10-16T10:20:08+02:00
Or

Rien à voir avec Driven, mais c'est franchement tout aussi bien. Dès le départ on entre dans l'histoire avec des touches d'humour et cela continue tout le long du récit. Le jeu de séduction entre Scout et Easton est plein d'humour, de tendresse et de persévérance.Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai franchement passé un bon moment et cette fin m'a vraiment donné envie de sauter sur le deuxième tome, heureusement qu'il sort bientôt!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LolitaGarrett 2018-10-15T17:55:57+02:00
Or

J'ai adoré ce livre. Il est fluide et se lit facilement. Quel plaisir de retrouver l'auteur de Driven.

J'ai kiffer le personnage de Easton. Il persévère avec Scout et j'adore ça. Scout m'a énerver 2 - 3 fois , je me disais mais elle va se bouger et ouvrir les yeux. Mais ouf à chaque fois elle ne met pas longtemps à se reprendre.

Mais alors cette fin, fin de ouf, je n'avais pas fait tilt que le livre 2 était une suite. Je pensais que c'était avec 2 autres personnages. Mais là je suis rester paralysée sur place. Je n'en suis toujours pas revenu. Il me tarde d'avoir la suite qui ne sort que le 8 novembre. C'est une torture, surtout avec ce qui se passe à la fin et le résumer que je suis aller lire du coup.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lydie-9 2018-10-14T18:28:27+02:00
Argent

Ah non non mais la, je m'insurge

Afficher en entier
Commentaire ajouté par violette6989 2018-10-13T11:41:06+02:00
Diamant

Gros coup de cœur Octobre 2018 !!!

Magnifique, captivant, riche émotions.

Dès qu’il est sorti en librairie, je l’ai acheté tout de suite. Après avoir adoré « Driven ». Je me lance dans ce sport que je ne connais pas le Base-Ball. Ce livre est sur la même intensité que la série « Driven »

J’ai vraiment adoré ce livre que j’ai dévoré en quelques heures. L’écriture est toujours aussi fluide et m’a transporté dans la vie de Scout et Easton. Il y a de l’émotion dans la vie des deux personnages et l’auteure nous le fait bien vivre.

Scout doit faire la rééducation d’un joueur de Base-Ball, Easton. Leur première rencontre est assez difficile par manque de confiance. Elle est sujette de doute dans cette relation entre décevoir son père malade et mourant. Scout est une femme qui est partagé entre son contrat avec le club afin de faire retrouver toute la mobilité de l’épaule d’Easton. Et de l’autre ses sentiments naissant pour Easton. Scout se bat avec ses réticences, elle pense le contraire de ce qu’elle dit. C’est assez marrant de voir comment elle se bat. J’aime beaucoup sa personnalité des personnes qui manque de confiance dans le début de la relation amoureuse.

Quant à Easton, il est un homme qui est toujours fait ce qu’on lui a dit. Etre le fils d’une star de Base-Ball qui n’est autre que son père Cal Wylder, ce n’est pas toujours facile. Il n’a pas eu de choix dans sa vie que de suivre l’exemple de son père. Est-ce pour son père ou pour lui qui a fait du Base-Ball à haut niveau. Il est très doué dans ce sport et ça se voit. Mais suffit-il à le rendre heureux ? C’est un homme généreux. J’ai beaucoup aimé le temps qu’il a passé avec les enfants.

A lire absolument, une vraie pépite pour les personnes qui aiment K Bromberg.

Hâte de lire le tome 2 dès sa sortie en librairie le 8 novembre…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesTentatrices 2018-10-13T06:48:33+02:00
Or

Avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-eL1

{Marina}

J’annonce directement la couleur : j’ai adoré The Playeur !!! Comme d’habitude, la plume de K.Bromberg m’a embarquée et j’ai dévoré ce livre d’une seule traite !!

[...]

L’histoire de The Player n’est pas hyper originale… Mais K. Bromberg l’a tellement bien écrite, avec des personnages tellement attachants, qu’il est impossible de résister aux émotions que provoquent leur relation.

Easton a la « sexy attitude » des mecs qui ont du succès et l’arrogance qui va avec… Il révèle pourtant une sensibilité qui ne m’a pas laissée indifférente… Et j’ai adoré qu’il parvienne à montrer ses fêlures sans que cela entache sa virilité.

Scout a l’habitude d’évoluer dans un univers d’hommes. Elle est forte, elle a du répondant, tout en assumant complètement être une femme. Son passé l’a forgé autant que fragilisé, et il a été d’une facilité déconcertante de s’identifier à elle.

Tant qu’à leur relation…. Wahooo…. C’est « Tout feu tout flamme ».

Les joutes verbales sont piquantes et l’attirance qu’ils ont l’un envers l’autre est électrique !!! Ce qui ne les empêche pas de se dévoiler pour de superbes séances émotions….

Un seul regret…. La frustration que j’ai ressenti à la fin de The Player ! Le résumé ne ment pas : avec un cliffhangher pareil, on ne peut qu’attendre de pied ferme The Catch ! Heureusement, nous n’aurons pas longtemps à attendre pour nous régaler à nouveau de la plume de K.Bromberg puisque Hugo New Romance le fait paraître en France le 8 novembre !!!

A LIRE !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissCroqBook 2018-10-08T07:33:33+02:00
Diamant

Mon avis complet sur mon blog :

http://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/The-player-1-The-player---K-BROMBERG

Une romance aussi épicée et sexy qu’émouvante. Un véritable coup de cœur pour ce premier tome.

[...]

Ce roman est le deuxième que je lis de cette auteure. En le terminant, je me demande pourquoi je ne me suis pas encore lancée dans la lecture de sa série Driven. [...] L’écriture de Kristy Bromberg est non seulement fluide et addictive mais elle allie surtout intensité, humour et émotions. Parce que s’il y a une chose à laquelle je ne m’attendais pas en lisant cette romance, c’était à verser autant de larmes. [...]

Easton est un personnage qui semble n’avoir aucun secret. Peut-être est-ce dû à son statut de personnage public. Arrogant et prétentieux au premier abord, on découvre vite qu’il est plus que ça. [...]

En tout cas, avec le cliffangher que l’auteure nous a offert à la toute fin de ce tome, elle a réussi à piquer ma curiosité et mon envie de découvrir la suite. [...] Si vous voulez éviter de grogner de frustration au moment du point final, je vous conseille d’attendre la parution du second tome avant de vous lancer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mogo26 2018-10-07T22:30:11+02:00
Argent

Une très belle lecture j’ai tout simplement hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sinner 2018-10-07T09:06:57+02:00
Argent

Belle histoire, des personnages hauts en couleurs avec des blessures secrètes qu' ils se révèlent au fils de la romance et tout ça sur fond de sport.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luxnbooks 2018-10-04T20:22:25+02:00
Or

Tout débute par une envie, ici la simple mention de son auteure a suffi à attirer mon attention. Je suis inconditionnellement sous le charme des personnages de K. Bromberg, on arrive toujours à avoir le parfait équilibre entre l'humour et les émotions tellement intenses, qu'elle pourrait me faire pleurer de compassion. Quelques chapitres et la magie opère toujours de la même manière, le monde autour s’évanouit et les mots enveloppent mon cœur, c'est toujours un magnifique voyage et cette histoire m'a surprise d'une belle manière.

Easton Wilder est le lanceur chouchou de la Major League Baseball, ses statistiques en font l'un des meilleurs lanceurs de sa génération et ce sport c'est sa vraie passion, alors lorsqu'une blessure un peu trop longue à guérir l'empêche de réintégrer son équipe, son club fait appel au meilleur préparateur qu'on puisse trouver pour l'aider à retrouver sa condition. Malheureusement, il déchante en découvrant une jeune femme qui n'est autre que sa fille et baisser sa garde va s'avérer lorsqu'on doit confier son avenir à une inconnue. Scout de son côté est prête à tout pour montrer sa valeur et pour décrocher le contrat le plus important de sa vie professionnelle.

Easton démarre au quart de tour avec une première impression pas forcément flatteuse, l'arrogant sportif qui se croit tout permis on a déjà connu et bien qu'il fasse des ravages, ce n'est pas ce que je cherchais ici. Bien que j'aie beaucoup ris, j'avais un peu peur de ce que cette première rencontre allait révéler, certes la situation est plutôt amusante, mais on se fait une fausse idée rapidement effacée. Easton est fragilisé par sa blessure et pour un sportif, il est difficile d'accorder sa confiance à quelqu'un qui pourrait briser sa carrière. Finalement, tout n'est qu'une question de confiance et ce rapport d'autorité qui va s'instaurer, est indispensable pour que les craintes disparaissent. J'ai apprécié cette vulnérabilité face à la blessure et c'est avec patience qu'un lien solide va unir nos héros. Moi-même, je me suis complètement trompé et la vérité est tellement plus belle. Une romance absolument craquante, qui se révèle bien plus émouvante qu'il n'y paraît.

Alors que notre héros est un livre ouvert, le mystère qui entoure Scout est total et cette force qu'elle renvoie à la figure de tous ceux qui s'opposent à elle, est le moteur de sa vie devenue chaotique. Un simple contrat à honoré, c'est comme ça que la jeune femme voudrait percevoir son joueur, rien ne pourra la détourner de sa promesse. Seulement, ces certitudes se craquellent face à un Easton loin d'être aussi arrogant qu'il ne le montre, les séances de rééducation vont contribuer à un rapprochement inattendu, mais sa propre histoire va continuer de la maintenir à distance et la fuite va s'avérer être sa meilleure arme, face aux premiers sentiments amoureux.

J'étais loin d'imaginer qu'avec une histoire aussi légère, les larmes manqueraient de couler face à la douleur communiquer à travers les mots d'une héroïne brisée. Après un début léger où l'humour occupe une place importante, on aborde rapidement un thème plus douloureux et j'ai ressenti toutes les souffrances comme si c'était les miennes. Contre toute attente, Easton va être un vrai rock et abandonner cette attitude de sportif séducteur pour nous prouver qu'on peut lui faire confiance dans les moments difficiles. Définitivement les sportifs ont un effet démentiel sur moi. Et cette fin absolument rageante va définitivement vous faire succomber.

Ma chronique : http://wp.me/p4u7Dl-4eD

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode