Jaeden Lieberher | Spider-Man: Homecoming | Film streaming gratuit
Livres
432 499
Membres
354 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:53:32+02:00

De nouveau on a dressé le sapin dans la vitrine du grand bazar. Martine et Jean ne sont jamais fatigués de regarder les jouets :

- Tu vois, la locomotive ; elle marche à l'électricité... Regarde l'hélicoptère...

- Et la poupée, à côté du polichinelle, comme elle est jolie ! Crois-tu que j'en aurais une ?

L'hiver, la neige tombe sur les toits, sur les trottoirs et dans les jardins. La bise gémit dans les arbres. Pour se réchauffer, Martine et Jean ont dressé un bonhomme de neige avec son chapeau et son balai.

Tout le monde est content. Bientôt ce sera l'année prochaine. Le printemps va recommencer. Ce sont les derniers jours du calendrier.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:48:40+02:00

Quand vient novembre, le vent siffle à tue-tête, les arbres balancent, les feuilles s'envolent.

Martine et Jean balayent les allées du jardin :

- Je vais aller chercher le râteau dans la remise, dit Martine.

- Et moi, la brouette, ajoute son frère.

- Courons dans les feuilles, dit Patapouf. C'est bien plus comique.

La moisson rentrée, les oiseaux partis, l'hiver, que tout le monde avait oublié, revient.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:40:27+02:00

Le soeil est fatigué d'avoir brillé tout l'été. C'est lui qui a fait gonfler les bourgeons, s'ouvrir les fleurs, mûrir le blé. Sans lui, point de pommes au verger, point de marrons sur le marronnier. Le soleil doit se reposer maintenant

Mais pour les enfants, les vacances sont terminées, Martine et Jean vont retourner à l'école.

Pendant ce temps, Patapouf ira courir dans la campagne. Dans la campagne, les marrons tombent, le fermier laboure son champ, l'herbe est toute mouillée.

- Nous voilà, nous voilà, font les corbeaux en se posant dans le sillons.

On dirait des cerfs-volants.

- Allez-vous-en ! dit Patapouf.

- Octobre est là, octobre est là, répondent les corbeaux d'un air moqueur.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:36:34+02:00

Mais voici que les hirondelles se rassemblent sur les fils électriques.

- L'hiver est proche. Il est temps de s'en aller.

- Moi, je reste, dit le rouge-gorge.

Le vigneron cueille le raisin pour le mettre à la cuve. Bzi... Bzi... fait la guêpe dans le verger. Là-bas, dans le bois, l'écureuil fait sa provision de noisettes pour l'hiver.

L'automne est arrivé.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:31:28+02:00

Le papa de Martine vient d'acheter une caravane. Martine, Jean, Patapouf, toute la famille s'en va camper dans la montagne. La route traverse les forêts et joue à cache-cache avec les villages.

La-haut, dans la montagne, le petit berger garde son troupeau, le torrent bondit, et Barbichette, la chèvre, saute sur les pierres en agitant le menton.

Au mois d'août, la moisson est mûre dans la vallée. Le fermier fauche le blé. Il dresse les bottes l'une contre l'autre. Ainsi, on dirait de petites cabanes avec un toit de paille et un trou pour y rentrer.

Il y en a partout, au pied de la montagne.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:24:20+02:00

Juin. Les jours sont longs. Le soleil brûle. Sur le chemin, les fourmis courent dans la poussière. Le fermier fauche le foin.

Il fait chaud, chaud. C'est l'été.

Papa a sorti du grenier la chaise longue et le parasol. Martine a mis sa robe de nylon, son chapeau de soleil. Les fleurs ont soif. Il faut les arroser.

Déjà les groseilles sont toutes rouges. Les cerises ressemblent à des boucles d'oreilles. Martine et son frère sont grimpés dans le cerisier. Tout là-haut, le vent chante et le soleil danse entre les feuilles.

- Nous allons remplir notre panier.

- Et demain, avec maman, nous ferons des confitures pour l'hiver.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:18:32+02:00

Entendez-vous carillonner les cloches dans les villes et les villages ?

C'est avril qui revient au pays.

- J'ai vu le printemps, dit une hirondelle.

- Il est dans le petit bois, ajoute le coucou.

Comme ils sont gros, les oeufs de Pâques !

Il y en a en sucre et en chocolat pour Martine, pour Jean, pour tous leurs petits amis.

Le jardin de Martine est en fleurs.

- Sentez comme je sens bon, dit le lilas.

- Voyez comme je grandis, fait la marguerite en se dressant sur sa tige.

- On est bien au soleil, dit la primevère.

Le pommier lance des confettis dans le vent.

Afficher en entier
Extrait de Martine et les quatre saisons ajouté par kokhaba 2012-06-03T03:12:48+02:00

Février n'a que vingt-huit jours : il est pressé de voir partir l'hiver. Mais l'hiver ne veut pas s'en aller. La neige tombe. Les chandelles des gouttières luisent au soleil et les moineaux sont malheureux.

Martine a placé un petit nid en bois dans le verger. Ainsi les oiseaux seront bien à l'abri.

Aprés février, mars arrive. C'est le mois du printemps. Mais le merle a beau siffler, siffler, le printemps est toujours en retard.

Il faut pourtant se dépêcher de préparer le jardin. Martine sème les légumes avec son frère. Comme c'est amusant de jardiner !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode