Bonhomme (2018) | One Piece 353 | Watch movie
Livres
433 308
Membres
355 195

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

J'eus un sourire moqueur :

- Oui, les garçons, il faut toujours qu'ils soient les plus forts...

Afficher en entier

- Je ne mange pas avec les autres ?

- Pas aujourd'hui, monsieur, vous devez vous reposer.

- Quoi ? Mais où sont les autres pensionnaires ?

- Vous les verrez bien assez tôt, monsieur.

- Commenr ça "bien assez tôt" ?

- C'est que certains vous paraitront un peu... Enfin, vous verrez.

Afficher en entier

- Si vous vous êtes heurté à un mur, c'est que vos raisons de partir n'étaient pas bonnes, monsieur.

Je n'avais jamais entendu un argument aussi...aussi...Je ne trouvai pas de mot pour le qualifier. Je ne pus que hurler :

- Comment ça, pas bonnes? J'avais envie de revoir mon petit frère !

- Il est inutile de vous époumoner, monsieur. Il faut juste vous poser les bonnes questions. Pour quelle raison vouliez vous voir votre frère? S'agit-il d'une raison honorable?

- Très "honorable" ! J'ai peur qu'il lui soit arrivé quelque chose !

- Etes-vous sûr de n'être pas mû par une pointe de jalousie, monsieur?

Afficher en entier

Le jour se levait sur les Thermopyles, Xersès était dans son campement, en tenue de cérémonie, sans doute en train de supplier les dieux de lui accorder la victoire. Coutume bien étrange, car pratiquée par tous les peuples, et qui devait compliquer sérieusement la vie des dieux qu'on priait dans les deux camps.

Afficher en entier

"- Une fois, j'ai crié "Zut" à une camarade de classe.

- Je comprends que vous ne vous soyez jamais mariée, se moque le capitaine. Quel homme voudrait d'une femme aussi vulgaire? "

Afficher en entier

Génial ! L’idée d’une société composée uniquement de guerriers et d’esclaves faisait vraiment rêver… Retour à la préhistoire, où celui qui ne savait pas se battre risquait sa peau à chaque coin de rue – enfin, de bois – s’il tombait sur un tigre à dents de sabre ou un mammouth énervé. Le genre de civilisation du muscle qui avait mis des centaines de milliers d’années à découvrir le feu parce qu’il n’y avait pas de place pour les penseurs.

Afficher en entier

Pour la première fois, je vis de l’intérêt sur le visage de Cléa. Les filles adorent les histoires d’amour.

Les garçons aussi, mais ils ont plus de mal à l’admettre.

Afficher en entier

Eh bien, c’était vraiment une maison multi-fonctions : sanatorium, convalescence, psychiatrie, rééducation…

Afficher en entier

Je me figeait un instant, puis me redressait d'un coup pour fouiller la chambre du regard. Il n'y avait pas de lampe,ni de chevet ni de bureau. Que des bougies! J'examinai vite les murs partout, même derrière les meubles. J'eus du mal à le croire: aucune prise électrique, pas un interrupteur!Non, je rêvais... Il n'y avait PAS D'ELECTRICITE! J'eus l’impression affreuse d'être coincé, complètement coincé. Il n'était plus question d'attendre demain, je repartais tout de suite. Je reprit ma valise et...

Afficher en entier

"C'était comme au collège le jour de la rentrée en sixième, on se sent perdu dans une immense toile d'araignée. Ensuite on se familiarise, et tout devient plus petit. Il y a aussi une dimension psychologique dans la taille des choses."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode