Mo Vlogs | plex earth | Ben Kingsley
Livres
433 081
Membres
354 985

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Tu sais, je suis vraiment perplexe : est-ce que tu es sourd ou est-ce que, profondément, tu n’en as absolument rien à foutre de ce que je te dis ? Je ne veux pas m’unir à toi. Si tu veux tout savoir, l’idée qu’on m’insère un porc-épic très énervé dans le rectum sans vaseline m’attire beaucoup plus que celle de devenir ta compagne.

Afficher en entier

D’ailleurs quand on en aura fini avec toi, on en profitera peut-être pour s’éclater un peu avec ta copine.

— Oh. Et qu’est-ce que vous pensez me faire, là, maintenant ?

Queue de Vache esquissa un sourire en coin.

— J’ai bien envie que tu me suces.

— Désolée, mais on m’a toujours dit que c’était dangereux de mettre des objets trop petits dans ma bouche. Une fausse route est si vite arrivée.

Afficher en entier

— Je veux que tu attendes ici. Tu…

— Alors là, tu peux toujours rêver ! Ce merdier, c’est à cause de moi ; alors tu crois vraiment que je vais rester ici à me tourner les pouces en me félicitant d’être bien planquée ?

— Tu restes ici, point final, insista-t-il.

Elle lui sourit.

— Il me semble t’avoir prévenu, avant même notre union : pas la peine de m’aboyer dessus, sauf si tu as très envie de voir quelqu’un ignorer tes ordres.

— Taryn, s’impatienta-t-il. Je suis ton compagnon…

— Et moi, je suis têtue. Si c’est l’obéissance aveugle que tu veux, adopte un labrador. Je ne suis pas vraiment la petite fleur délicate pour laquelle on me prend souvent, tu sais. Alors allons-y

Afficher en entier

La louve brune la détailla rapidement, ne ratant aucune des marques de possession visibles sur sa peau.

— La prochaine étape, c’est un tatouage « Propriété de Trey Coleman » sur le front ? Si avec ça on ne comprend pas qu’il considère que tu es à lui…, s’amusa-t-elle.

Effectivement. En plus des marques laissées par Trey pendant qu’ils consommaient leur union pour la première fois, il fallait compter celles faites lors des rounds deux, trois et quatre, qui avaient suivi au fil de la nuit. Taryn avait une morsure à la gorge, une autre au poignet, une troisième au sein ; à cela s’ajoutaient les griffures qu’elle avait aux bras, sans parler de toutes celles qui étaient cachées par le tee-shirt noir, le jean bleu sombre et les bottes en cuir qu’elle avait enfilés avant de venir petit-déjeuner.

Et comment Trey avait-il réagi, lorsqu’elle lui avait fait remarquer qu’il en avait peut-être fait un peu trop niveau marques ? Par un haussement d’épaules et un petit sourire très satisfait.

Afficher en entier

— Qu’est-ce que tu regardes, morue ? finit par cracher Greta.

— J’avoue que ça reste assez indéterminé.

Avec un soupir outré, Greta engloutit une longue rasade de son étrange tisane verdâtre.

— Surtout, j’espère que tu ne te mets pas trop à l’aise. Tu ne vas pas tarder à dégager d’ici.

— C’est effectivement ce que tu n’arrêtes pas de radoter, oui.

— Tu as peut-être réussi à duper les autres, mais moi je vois clair dans ton jeu.

— Tiens donc ?

— J’ai prévenu mes petits gars, je leur ai tout dit des filles comme toi.

— Oh, je ne crois pas, non. Tu n’as pas assez d’imagination pour ça.

Main sur le cœur, Greta feignit une affliction profonde.

— Ma pauvre fille doit être en train de se retourner dans sa tombe à l’heure qu’il est. Et en plus, tu as des tatouages, bon Dieu ! s’exclama-t-elle avant d’afficher un rictus mauvais. Mais après tout, on ne pouvait pas vraiment espérer mieux d’une femelle à la louve handicapée. Qu’est-ce que ça fait d’être latente ? De savoir que ta louve restera captive à tout jamais ?

— Je ne sais pas. Qu’est-ce que ça fait d’être si vieille qu’on a un acte de naissance en chiffres romains ?

L’air narquois de Greta s’évanouit aussitôt, et ce fut au tour de Taryn de sourire.

Afficher en entier

— Je ne te ferais jamais de mal à dessein. Jamais. Je suis un homme, ça veut donc dire que je vais merder régulièrement. Je ne suis pas doué avec les mots, quand je suis en colère je gueule et je dis n’importe quoi, et j’ai à peu près autant de fibre romantique qu’un caillou. Mais… tu vois, quand je te dis que je ne suis pas doué avec les mots ? Je veux simplement te dire que tu comptes pour moi d’une manière que je n’arrive pas à comprendre ou à expliquer. Tu comptes plus que n’importe quoi d’autre au monde.

Afficher en entier

Je suis un ange, je le jure. Les cornes ne servent qu'à faire tenir mon auréole.

Afficher en entier

— Dis, la traînée, tu as participé à la préparation du repas ? demanda Greta.

lle était installée à la grande table sur laquelle un véritable festin avait été disposé, sur un immense belvédère.

— Je trouve que beaucoup de choses ont un drôle d’arrière-goût, ajouta la vieille.

— C’est à cause de toute la merde qui sort de ta bouche, répliqua Taryn

Afficher en entier

- l'idée que tu puisses être la femelle alpha d'une meute. Sincèremen, je crois que je n'ai jamais rien entendu d'aussi ridicule de tout ma vie: une latente qui dirige une meute. Enfin si, il y a encore plus grotesque: cette rumeur comme quoi tu aurais calmé un loup entré en frénésie. On sait tous que c'est un bobard que tu as répendu pour essayer de faire croire à tous le monde que tu est aussi forte que ton âme soeur. Si c'est bien ton âme soeur; personnelement, je n'y crois pas une seconde.

Taryn laissa échapper un grondement, qui fit sursauter Brodie.

- Franchement, je me tape complètement de ce que tu peut penser. Mais oser contester mon lien avec Trey... Ca, je ne le tolèrerai pas.

Sa louve lui signifia son accord.

- tu ne le "tolèreras" pas? répéta Brodie, amusée. Et qu'est ce que tu vas faire? M'insulter jusqu'à ce que mort s'ensuive?

- Non, ce serait trop long. Défie-moi, Brodie. Provoque moi en duel, femme contre femme, si tu l'oses.

- Tu ne te rends pas compte de ce que tu dis, la latente. Et si je te donnait un avant goût de ce à quoi tu t'attaques?

Elle projeta son aura d'alpha en direction de taryn pour l'intimider, croyant que l'autre jeune femme se sentirait écrasée. Mais au lieu de baisser les yeux en signe de soumission, Taryn riposta, saturant l'air de sa propre aura.

suffocante, celle ci s'abatttit sur la table comme une chape de chaleur humide par un soir d'été. Soudain Trey comprit quelque chose: le soir où elle avait montré à Greta qui était la plus dominante, taryn s'était contenue. Elle avait simplement fait une petite démonstration de sa puissance, pour faire taire sa grand mère. Mais là, c'était différent. Elle déchainait toute la force de sa louve contre Brodie, et afirmait sans détour que, même si elle ne pouvait pas se métamorphoser, elle était plus dominante, plus forte et plus rapide que l'autre femme. Si elles devaient s'affronter en combat singulier, elle ne ferait qu'une bouchée d'elle. Merde Trey avait une érection monstrueuse à cause de cet étalage de puissance.

Afficher en entier

— À mon époque, on ne pouvait pas vivre avec son compagnon tant que la cérémonie n’avait pas eu lieu.

— À ton époque, un certain Noé construisait une arche.

— Et on avait assez de maîtrise de soi pour ne pas forniquer vingt-trois heures par jour.

Greta ne prononça pas « forniquer » correctement, comme si le simple fait de dire ce mot était immoral et risquait de lui valoir un aller simple pour l’enfer.

— Le sexe, ce n’est pas forcément la dépravation. Il faut un peu de créativité, des accessoires et beaucoup de gros mots très cochons pour y arriver.

Trey rit, le visage enfoui dans les cheveux de Taryn, en voyant la mine horrifiée de sa grand-mère. Ce qu’il pouvait adorer le caractère piquant de sa compagne. Greta le regarda avec insistance, attendant clairement de lui qu’il reproche à Taryn d’oser lui parler – grand Dieu ! – de relations intimes.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode