Microsoft Word 2019 VL 16.17 | 9 By Design | Dies Irae
Livres
433 458
Membres
355 491

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par cocominou 2018-07-07T16:08:02+02:00

A propos de l’énigme du bonheur d’Antonio Manuel,

Antonio Manuel relate la quête du bonheur et de l’amour , chez Anne une quinquagénaire, enseignante de lettres, à qui fut annoncé un cancer.

Célibataire, celle-ci est entourée de deux amis.

Antonio Manuel , professeur de littérature, ancien praticien en yoga, et poursuivant des études de philosophie, nous éclaire sur la façon de cerner la réalité chez Anne : son désenchantement, sa désillusion , son espoir, ses divers accommodements, ses états d’âme sont contés a travers les philosophes antiques et contemporains ;

La relation corps-esprit est abordée à travers le yoga et la philosophie asiatique, et l’auteur évoque une première leçon de yoga, ainsi que des concepts comme l’ahimsa : la non-violence, le karma : l’action et le fruit de nos actes. La méditation , enseignée de nos jours dans les hôpitaux, est aussi proposée à Anne pour lui permettre de transcender la réalité.

Ses deux amis, qui sont ses deux soutiens, la font évoluer en abordant sa conscience : se connaître, parcourir son histoire, aborder le temps dans la dimension essentielle de notre existence, ainsi que notre finitude.

Gageons qu’avec les nouvelles thérapies, l’amitié et l’amour de ses amis, Anne dépasse ses déterminations biologiques et psychologiques , pénètre l’énigme de sa vie et réconcilie son corps et son esprit.

Nos compliments à A.Manuel pour la diversité de ses approches.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par oceaneimn 2018-07-10T19:55:53+02:00
Or

J’ai lu « l’Enigme du bonheur » avec un grand plaisir. En même temps, je me suis assez vite attachée au personnage d’Annie qui est une femme sensible, intelligente et assez malheureuse aussi, au début du roman.

Avec elle, on apprend à réfléchir, à se poser les bonnes questions qui vont nous aider à redonner un sens à notre vie. On comprend pourquoi on n’est pas toujours très heureuse et comment on peut devenir la personne qui est la seule à pouvoir transformer notre manière de penser. On devient plus positive, on relativise et on accepte ce qui ne dépend pas de nous.

En plus, c’est une histoire d’amour et d’amitié. Ses amis l’aident à traverser ses problèmes, à les résoudre. Ils sont très cultivés et on se cultive aussi grâce à eux.

Annie aime la peinture et décrit très bien les tableaux qu’elle aime toujours en relation avec son état d’esprit à tel ou tel moment de l’histoire.

Je recommande la lecture de ce roman car il m’a beaucoup plu, il m’a appris plein de choses et m’a remonté le moral. Je pense que je vais le relire pour bien utiliser tous les moyens qu’il donne pour être heureuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bernadette-5 2018-05-31T20:46:05+02:00

Magnifique roman qui nous amène à nous interroger sur le sens de la vie. Quand on commence ce livre, il est difficile de s’arrêter...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manuel-5 2018-06-15T23:58:22+02:00
Diamant

" L'Enigme du bonheur " est à la fois un roman passionnant et un édifiant petit livre de sagesse et de savoir théoriques et pratiques relatifs à la philosophie, à la littérature, à la peinture et au yoga !

Le bac en poche avec le roman d'initiation au bonheur de la philosophie intitulé " L'énigme du bonheur " rédigé par un professeur expérimenté : Antonio Manuel, publié par Evidence Editions ! Un roman à l'intrigue originale, au style fluide qui dispense avec justesse et précision un savoir mieux vivre, délivrant une sagesse concrète et réfléchie pour traverser l'existence avec poésie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manuel-5 2018-06-09T02:34:24+02:00
Diamant

Retour de lecture, d'une lectrice rencontrée au Salon du livre de Paris. J'avais eu l'extrême joie de lui dédicacer les 3 romans achetés ce jour- là...Elle avait été une ancienne et brillante élève d'autrefois qui avait réussi haut la main son parcours en "Lettres supérieures" depuis lors...

" Bonjour,

C'est plutôt à moi de vous remercier pour la qualité de vos cours de français, et de vous savoir gré de la disponibilité et de la gentillesse dont vous avez fait preuve pour vos élèves au lycée Rimbaud.

J'espère que votre deuxième séance de dédicaces s'est bien passée.

Ma collègue et amie Nathalie a été enchantée par les premières pages de votre roman, qu'elle a pu découvrir samedi dans le train qui l'amenait en Normandie. C'est en quelque sorte un juste retour aux sources pour un livre dont l'auteur se place dans la continuité d'Annie Ernaux!

Quant à mon amie Sophie, elle a été ravie que je lui adresse un exemplaire dédicacé de votre Enigme du Bonheur et que je lui donne de vos nouvelles, car elle appréciait beaucoup vos cours. Je suis sûre que vous devez vous en souvenir car elle était une élève très brillante dans toutes les matières. Elle va bientôt être arrêtée pour la naissance de son deuxième enfant, je suis sûre qu'elle commencera la lecture de votre livre dès qu'elle aura un peu de temps.

Bien que mon manque d'objectivité rende assez peu valable ce que je peux penser de votre roman, je vais tout de même vous expliquer ce qu'il m'inspire.

Vous abordez un sujet aussi grave et négatif d'une manière si profonde et positive, et dans un style tellement majestueux, poétique et empreint de sensibilité, que même un lecteur distant ne saurait rester tout à fait indifférent.

Votre roman pose nombre de questions pertinentes et universelles. Philosopher -dont Montaigne dit que c'est apprendre à mourir- aide-t-il à mieux vivre? Comment aider de son mieux une personne chère quand on se sent impuissant? Comment donner un sens à sa vie quand celle-ci semble n'en avoir aucun? Qu'est-ce que le bonheur? Et d'ailleurs le bonheur est-il la finalité de la vie?

Tant de questions qui laissent si souvent démunies les personnes qui se les posent...

C'est également une magnifique histoire d'amitié vraie, comme il en existe peu.

Mais ce qui fait la plus grande force de votre roman à mon sens, et lui donne une dimension de véritable oeuvre d'écrivain, c'est "l'incarnation textuelle" de cette concurrence que se font la littérature portée par le personnage de Kévin et la philosophie portée par le personnage d'Arnaud dans leur manière de cerner la réalité.

En effet, quand la philosophie le dispute à la littérature dans les passages où interviennent les mails d'Arnaud, le texte se fait didactique, véritable manuel de philosophie; il devient textuellement ce dont il parle. Quand la littérature trouve à se développer librement dans les passages centrés sur Annie ou sur Kévin , elle déploie tour à tour narration, description, traits romanesques, théâtraux et poétiques.

Ainsi ce qui est dans le récit une main tendue à Annie par l'un et l'autre de ses amis peut s'interpréter comme un dialogue vivant voire une confrontation directe et dynamique de la littérature et de la philosophie face au problème posé d'aider Annie dans sa quête de bonheur.

Cela me rappelle le passage de Bajazet -de mémoire je ne peux plus vous citer précisément à quelle scène de quel acte et je ne peux pas non plus le rechercher pour l'instant car mon exemplaire est à Paris- où le personnage éponyme retrouve son amante Atalide mais où ce qui s'annonçait comme un duo amoureux devient en réalité un duel, chacun défendant son statut de héros tragique. De la même manière, Kévin -par lequel sont notamment amenés certains épisodes narratifs- et Arnaud -le personnage qui cherche à faire réfléchir Annie- me semblent être en quelque sorte rivaux dans la personnification de leurs disciplines respectives. D'ailleurs n'entendait-on pas le trio amical "âprement argumenter depuis la salle des professeurs"?

Votre livre, tout en se montrant bienveillant pour la littérature et en lui restant attaché, prend clairement le parti de la philosophie. En effet, la philosophie semble largement mise en valeur par le charisme d'un Arnaud au soutien efficace puisque ses mails sont considérés comme des "bouées" lancées à Annie "sur le point de se noyer", qui "lui avait adressé une longue lettre souriante et détachée, souveraine, du bonheur en perfusion distillé, sa confiance, sa patience, le respect d'une solitude qu'elle s'imposait et des mots, des phrases d'un réconfort spontané, sans amertume, sans rancoeur, déterminés", à côté d'un Kévin "un peu mièvre et trop émotif", à la "morosité boudeuse", qui dans son roman"devait avoir commencé à raconter une intrigue amoureuse contenant probablement des passages sulfureux alternant avec des envolées d'un lyrisme romantique éculé", un peu à l'image peut-être de ce que certains reprochent à la littérature.

Cela me semble d'ailleurs faire écho à votre parcours personnel puisque de la littérature vous êtes passé à l'exploration de la philosophie pour voir si celle-ci pouvait répondre aux questions que la première, impuissante, avait laissées en suspens.

Pour ma part, mon point de vue est tout à fait différent. Je crois profondément au pouvoir de la littérature d'interroger le réel et de donner au lecteur les moyens d'y répondre personnellement en se découvrant lui-même . Par contre, la philosophie ne m'a jamais vraiment permis d'exprimer ma pensée ou mon expérimentation de la réalité. En effet, je suis très loin d'envisager le bonheur comme la simple quiétude ou ataraxie qui serait finalement la simple absence de malheur. Si celle-ci est suffisante à une vie bonne et satisfaisante, il me semble que le vrai bonheur ne peut être que l'exact contraire du malheur, dans sa durée et son intensité, comme seule la littérature peut le décrire -trop rarement il est vrai tant celle-ci a de propension au malheur.

Mais bien entendu, cela ne m'empêche pas d'apprécier et d'admirer votre oeuvre, pour laquelle je vous félicite d'ailleurs chaleureusement. "

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeannette-1 2018-06-02T04:54:36+02:00

Bonjour, l'ENIGME du BONHEUR, c'est le 2ème roman d'Antonio Manuel Le 1er PAR AMOUR, que j'ai eu le plaisir de lire également . Antonio Manuel est un écrivain de talent, nous le découvrons à chaque pages. Je lui souhaite beaucoup de succès. Très Amicalement Jeannette

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvievandroux 2018-07-21T14:49:56+02:00
Bronze

L’énigme du bonheur. On reconnait bien, dans ce livre, l’écriture parfaite d’un professeur qui plus est — professeur de Français. Les mots utilisés sont d’une grande richesse littéraire. Je ressens chez l’auteur la passion de son métier, l’amour incontestable de l’art. Annie est confrontée à une maladie qu’elle a bien du mal à accepter. Le raisonnement du bonheur que ses deux amis Arnaud et Kévin tentent de lui démontrer est parfois très complexe, telle une énigme.

Pour ma part, l’histoire ne m’a pas emporté dans cette réflexion du bonheur, par trop de philosophie sans doute, de descriptions peut-être superflues. Mon avis est un point de vue parmi tant d’autres. Je laisse à chacun des lecteurs l’expression de ses sentiments. Je m'attendais probablement à une histoire différente ! Je félicite Manuel pour ce livre même si mon enthousiasme au fur et à mesure de la lecture était mitigé.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode