Documentaire | Galileo 2018 | Gaye Turgut Evin
Livres
432 395
Membres
354 474

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par xHinaSasux 2013-09-03T15:27:01+02:00
Diamant

Je dois dire que j'ai littéralement dévoré ce livre !

Je l'ai lu presque d'une seule traite et je ne le regrette pas! J'aime vraiment cette trilogie, c'est incroyable ce que j'y suis addict' ! Je trouve le personnage de Kvothe absolument parfait et la façon dont les phrases sont tournées est absolument magnifique, plusieurs fois je me suis arrêtée pour relire un passage qui m'avais plu !

En bref, une suite à la hauteur de mes espérances, et même encore plus haute !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dark-vince 2015-01-25T15:24:56+01:00
Diamant

Ce découpage était certe malheureux mais nécéssaire, vu le gros pavé que nous avait pondu Rothfuss...

Et au final ce tome des Chroniques du Tueur-de-Roi (personnellement, j'appellerais toujours cette saga "le Nom du Vent" tant ce titre est accrocheur) se lit tout seul, d'un pure régal de bout en bout !

Et... ça m'a fait un bien immense ! Ce livre m'a rappelé pourquoi j'aime désespérément lire ! Pourquoi est-ce que j'aime lire ? Pour ce sentiment qui tord les tripes, pour cette écriture qui nourrit l'âme aussi bien que l’appétit vorace de la connaissance et la profonde fascination pour l'histoire qui se construit.

Ce tome était un bonheur, un enchantement hors du temps. Pendant la semaine qu'a durée ma lecture, ma vie n'avait qu'un seul sens : rentrer au plus vite chez moi, et reprendra ma lecture. Rothfuss fait parti de ces auteurs qui arrivent à me faire tellement aimer son écriture que je me surprends à reprendre ma lecture un chapitre avant celui où je m'étais arrêté, juste pour le plaisir de me replonger dans l'ambiance de son récit.

La Peur du Sage est de ces récits doux, terriblement bien menés, dont tout l'intérêt réside en l'envoutement qu'il déploie : ce tome manque un peu d'action (la faut au découpage) mais les tableaux qu'il dépeint, l'ambiance qu'il installe, tout ceci relève d'un long charme bienveillant et puissamment révélateur de son talent. La Peur du Sage n'est pas faite pour se lire vite, au contraire : elle se déguste, avec toute la patience et la délicatesse que requière ce genre de chose. Une longue étreinte, face à face avec l'écriture et ses histoires entre magie et vérités.

C'est beau, il y a là tout ce que j'aime dans l'écriture, tout ce que je voudrais un jour créer : l'harmonie presque parfaite, un récit passionnant sans jamais être racoleur, et une sensibilité profonde doté d'un sens précis de la mesure.

Ma plus belle et saisissante lecture de ce début d'année, assurément pour un bout de temps (jusqu'à ce que j'entame la seconde partie de cette Peur du Sage ? Sans doute)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mondaye 2014-03-12T07:21:39+01:00
Diamant

Comme le premier tome j'ai dévoré cette première partie du second (bizarre de le dire comme ça mais que vous voulez vous, ce n'est pas moi qui l'ai édité)

Le premier était prometteur, le second (du moins cette première partie) le vaut bien. Pas de déception sinon l fait que l'on apprend peu de chose sur les Chandrians, mais peut-on en vouloir à l'auteur de ne pas brûler toutes ses cartouches? Certainement non.

Sinon, le décor de l'Université est toujours aussi intéressant, et si certains argueront qu'il ne se passe pas grand-chose, je soutiendrais le contraire... l'action n'est pas juste un fracas d'épée ou de magie... et même ces périodes plus calmes sont essentielles, elles font grandir notre héros autant sinon plus que la bataille.

On retrouve aussi tous ces amis ou ennemis de l'université et on apprend à mieux connaître Elodin, qui est vraiment ... unique?

Et bien sur Denna... leur relation évolue à sa manière, pleine de détour, et la coupure choisie pas l'éditeur français... est assez frustrante.

Un personnage qui m'a intéressée, car relativement mystérieux, c'est Brandon... on n'a que peu d'info sur lui, et je le pense important. Mais sur le pourquoi du comment, nous en sommes laissés aux hypothèses...

Tant mieux car, ... mais là j'entame sur ces cinquante premières pages de la seconde partie... mais après tout c'est une vérité générale, pas une révélation, alors allons y:

Les meilleures énigmes sont celles dont on ne possède pas la clef.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mantrisse 2012-11-17T12:23:15+01:00
Diamant

Ce deuxième tome des « Chroniques d'un tueur de roi », La Peur du Sage se hisse sans effort au niveau du premier tome.

La narration reste la même : un aubergiste raconte les exploits de sa vie passée, mais quelle vie ! Complexe et détaillé, le récit se tient, se suit, s'enchaîne. Le récit laisse place à une histoire des plus prenantes, menée tambour battant par l'arrogant Kvothe, auquel il arrive toujours plus d'aventures.

Si la première partie du livre reste consacrée à ses études à l'université, la fin du livre voit le jeune homme partir en voyage à la cour d'un éminent personnage, en qui il espère trouver un protecteur. On retrouve toujours en parallèle les rencontres discrètes et impromptues de Kvothe et Denna, toujours aussi imprévisible.

Le roman se dévore, la vie de Kvothe se déroule sous nos yeux avides, avec ses hauts et ses travers, et l'on finit par être absorbé par son récit tels Chroniqueur et Bast, eux-mêmes auditeurs. La particularité de ses discours rapportés permet de prendre le texte avec différents points de vue, différentes perspectives, pourtant toute liées intimement à Kvothe. Une réussite !

L'écriture est également des plus agréables ; elle contribue à l'attrait du roman et vient parfaire le tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par perksofbeingademigod 2015-01-21T21:41:10+01:00
Diamant

Décidément cette saga est un vrai coup de coeur pour moi. Un pur régal.

Ce tome est tout aussi addictif que le premier, mais je l'ai trouvé légèrement moins bon que le premier.

Tout d’abord, même s'il se passe beaucoup de choses, la trame principale de la saga ne progresse pas beaucoup. Mais c'est surtout l'action qui fait défaut à se tome. Mais en fait, je pense que ces deux défauts sont causés par le découpage de ce second tome en première et seconde partie.

Ces soucis de découpage mis à part, ce second tome est tout aussi prenant que le premier. Patrick Rothfuss est sans aucun doute mon auteur favori. Il a style magnifique. Tout au long du récit, il y a ici et là des phrases qui relèvent du génie et des éclats de sagesse. Il sait rendre son histoire passionnante et dynamique. L'ambiance du livre est juste magique, je l'ai quitté à grande peine. De plus, les thèmes sont toujours aussi variés et bien exploités. La narration est toujours aussi intéressante, passionnante et la retranscriptions des sentiments est superbe. On passe toujours par une multitude d'émotions. Et puis l'auteur possède un excellent sens de l'humour.

J'adore les personnages ! J'avais un peu peur que Kvothe devienne un peu trop arrogant, mais quand ça arrive il est toujours remis à sa place par les autres. Mais en fait quand il dit quelque chose il ne semble pas arrogant. S'il dit que c'est lui le plus intelligent eh bien... c'est vrai.

On apprend à mieux connaitre les autres personnages. J'aime toujours autant Auri et Elodin, mes deux fous préférés. Et le personnage de Devi m'a vraiment surprise, je ne m'attendais pas à autant l’apprécier. Et je me suis même attaché à Denna. Les personnages féminins ne sont pas stéréotypés comme pas mal de romans fantasy que j'ai pu lire. Elles sont toutes fantastiques.

Un de mes aspects préférés de cette saga, c'est le monde crée par l'auteur. Il est tellement riche et complet. Que ça soit la mythologie, les régions et les langues, la magie (qui est la forme de magie la plus intéressante que j'ai pu voir jusqu'à maintenant) et j'en passe. J'adore aussi la place de la musique dans le récit. Ça me fait regretter le fait de ne être une musicienne.

Bon je vais m’arrêter là. Honnêtement je pourrai parler de ces livres pendant des heures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Silent-Child 2014-08-03T00:50:38+02:00
Diamant

Une suite qui se révèle être un véritable délice. On se délecte toujours autant de ce récit aussi palpitant que bien écrit. Kvothe a mûri mais les jugements de son alter-ego plus âgé sont toujours présents, gardant la profondeur critique du récit.

Sa confrontation avec l’exécrable Ambrose prend des proportions inquiétantes et les quelques remarques du narrateur concernant son attitude de jeune garçon trop sûr de lui ne rassurent en rien quant à la finalité du conflit. D’un autre côté, des personnages comme Fela, Simmon et Wilem, Devi ou étonnamment Elodin, le mystérieux maître nommeur, sont agréablement approfondis.

La musique reste, elle, un pilier de l’histoire de Kvothe et c’est avec délectation que l’on peut lire les descriptions de ses prouesses au luth, ou de la virtuosité de certains musiciens de l’Eolian. De même que l’intrigue ayant trait aux insaisissables Chandrians. Si le premier tome n’avait offert aucunes prémices de piste les concernant, celui-ci voit l’espoir d’enfin les dénicher grandir.

Spoiler(cliquez pour révéler)Enfin, l’exil de Kvothe dans le Vintas permet de se reposer de l’ambiance de l’Université pour entrer dans les jeux de la politique et de la cour d’un roi, offrant une atmosphère nouvelle à l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azhenor 2012-12-11T11:28:12+01:00
Diamant

Ce tome est dans la continuité du premier : tout aussi réussit, addictif et riche.

Ici on finit par quitter un peu le décors de l'Université pour retrouver notre héros dans les bonnes grâce d'un haut fonctionnaire.

Les passages avec Denna sont toujours aussi délectables, on en apprend un peu plus sur cette jeune femme originale.

La fin de ce roman est frustrante, me laissant penser que l'on est encore loin de nos surprises avec Kvothe, que le meilleur reste encore à venir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philla 2014-01-13T12:53:34+01:00
Or

Très bon livre. L'histoire démarre lentement et on se retrouve dans des intrigues inédites.

Ce livre est une bonne continuation au premier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mamamangue 2013-09-19T19:56:55+02:00
Diamant

On se dit toujours quand on lit un livre que l'on trouve excellent qu'on ne trouvera pas mieux. Faux. J'ai plus qu'adoré le premier, et pourtant La Peur du Sage première partie est bien meilleur. Encore meilleur. on plonge avec fascination dans un récit qui se fait de plus en plus captivant, qui se lit sans accroc du début à la fin. A ce moment-là, on se dit juste "ça va être long d'attendre la suite". A lire ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sisapit 2015-02-16T12:33:50+01:00
Diamant

Cette série est tout simplement merveilleuse!

J'ai dévoré ce livre! Il est juste génial! L'auteur écrit d'une façon très remarquable et cela me donne envie de le lire!

En Bref,... j'adore! :)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode