The Twilight Zone | Abyss Raiders Uncharted Update v1.21-BAT | Teri Raza

Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cellophane : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
Demain j'arrête ! Demain j'arrête !
Gilles Legardinier   
Je rejoins donc la minorité qui n'a pas apprécié ce livre...

Gilles Legardinier l'écrit en postface : il dédie ce livre aux femmes. Je n'en suis pas une...

Je ne me suis donc absolument pas attachée à Julie et ses déboires. D'autant que des femmes trentenaires qui cherchent l'homme de leur vie en galérant dans leur boulot, j'en connais. Et je m'y intéresse beaucoup plus parce qu'elles sont proches de moi. Là, Julie, je ne la connais pas et elle m'indiffère...

Que reste-t-il alors ? L'humour...

Là encore, on est loin d'un J.M Erre farfelu est inventif, d'un Cauvin ironique et tendre, d'un Pennac profond et plein d'esprit. Je n'ai pas non plus accroché à l'humour.

J'ai tenté vainement de m'accrocher mais j'ai cédé à la fin du chapitre 26...
Comme un roman Comme un roman
Daniel Pennac   
Bon.
Ce n'est pas un roman, c'est un essai.
Ce n'est pas réellement mon genre et je n'y ai pas réellement trouvé d'intérêt - si ce n'est les 10 droits du lecteur, dont celui de ne pas finir un livre, ce que je ne me suis pas privé de faire...
L'homme qui ne savait pas dire non L'homme qui ne savait pas dire non
Serge Joncour   
Je fus déçu.
Ce livre est probablement très bien, l'idée d'un homme ne sachant dire non m'amusait...
Et puis, on nous répète souvent que ne savoir dire non est gênant (sans que cela ne le paraissent réellement dans la première moitié du livre (je n'ai pas réussi à aller plus loin)).
Ce qui m'a surtout arrêté, c'est le ton mélancolico-nostalgico-faible du héros et auquel je n'ai malheureusement pas adhéré - sans que cela empêche d'autre d'apprécier !
Truismes Truismes
Marie Darrieussecq   
Comme beaucoup, je ne suis pas rentré dans le livre, ne comprenant pas l'intérêt après la métamorphose de Kafka...

Comme dit par ailleurs, ce livre est à mon goût pesant, lourd, sans intérêt.
Tamara, tome 10 : Maman, je rigole ! Tamara, tome 10 : Maman, je rigole !
Christian Darasse    Bosse    Zidrou   
Je dois être trop vieux ; Tamara est fait pour les ados.
La série s'essoufle de plus en plus et les gags laissent la place à des scènes mièvres ou bien pensante qui raviront sûrement les pré-ados...
Fais pas ci, fais pas ça - Tome 1 Fais pas ci, fais pas ça - Tome 1
Dal    Bercovici   
Je n'ai pas accroché.
Si j'ai suivi toute la série télé, je n'ai pas ici retrouvé les personnages en les cherchant pourtant.
Résultat, un entre deux qui n'est ni "Fais pas ci fais pas ça" ni une série nouvelle à part entière.
Décevant.
Froud et Stouf, Tome 1 : Les gens adorent Froud et Stouf, Tome 1 : Les gens adorent
Frédéric Jannin    Stefan Liberski   
Comme tous les strips (le Chat, Garfield, etc.), Froud et Stouf parlent du monde de façon inégale selon les thèmes et une vision des choses à laquelle j'ai hélas échappé.
Je n'ai donc pas apprécié la lecture pour ma part.
Ma Solange, comment t'écrire mon désastre, Alex Roux Ma Solange, comment t'écrire mon désastre, Alex Roux
Noëlle Renaude   
1000 à 2000 personnages selon les sources (je n'ai pas compté), 350 pages de scènes éparses, prises ici et là dans le monde de tous les jours, certains revenant, d'autres non, sans que l'on sache les liens entre les uns et les autres ni même sans savoir s'il y en a, bribes de vie grappillées au hasard et présentées de même façon...
Il faut savoir rentrer dedans pour aimer. Cela n'a pas été mon cas - dommage car j'aime en général beaucoup cet auteur...
Le Petit Spirou, Tome 16 : T'es gonflé ! Le Petit Spirou, Tome 16 : T'es gonflé !
Tome    Janry   
A mon goût, cela devient répétitif. Au bout de 16 tomes, il n'y a que des gags faciles (certains sont même difficiles à comprendre tellement il n'y a pas de gag), potacho-enfantin et sans grand intérêt.
Mais je suis probablement trop vieux pour ça...
Iznogoud, tome 28 : Les Mille et Une Nuits du Calife Iznogoud, tome 28 : Les Mille et Une Nuits du Calife
Muriel Tabary-Dumas   
Que me suis-je forcé à la finir, cette BD !!!

La reprise ne se fait pas dans la douceur et les descendants Tabary ont voulu trop en faire.
Si Goscinny faisait des liens avec le monde contemporain, c'était avec subtilité ; si Goscinny faisait des calembours, c'était avec humour.

Ici, dans le monde Bagdadien du grand Vizir, on a du Séguéla en costume, des diffusions télévisées (?!?!), des jeux de mots lourds, des cases surchargées de texte, du blabla partout...

On ne reconnaît pas le monde d'Iznogoud ni le caractère de ses personnages et on s'ennuie ferme.

Seul espoir pour la suite, la jolie séquence dans la bibliothèque qui avait la poésie et la folie Iznogoudienne à l'heure où Tabary père était aux commandes...