6.3 | Femme fatale | HD S.W.A.T.: Under Siege (2017)
Livres
433 431
Membres
355 458

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Carmilla



Description ajoutée par Katniss2201 2015-08-10T20:27:36+02:00

Résumé

Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive. Lorsque surgit d'un attelage accidenté la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne.

Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla…

Métaphore implacable de l'amour interdit, "Carmilla" envoûte jusqu'à la dernière ligne…jusqu'à la dernière goutte de sang! Maître du récit de fantômes et de vampires, l'Irlandais Sheridan Le Fanu est l'un des pionniers du roman de mystère anglais. "Carmilla" annonce le "Dracula" de Bram Stocker.

Afficher en entier

Classement en biblio - 275 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2014-01-02T17:10:00+01:00

Aujourd’hui encore, l’image de Carmilla me revient en mémoire sous des aspects divers et estompés. Parfois c’est la belle jeune fille enjouée et languide ; parfois le démon aux traits convulsés que je vis dans l’église en ruine. Et j’ai bien souvent tressailli, au cours d’une de mes rêveries, en croyant entendre le pas léger de Carmilla devant la porte du salon.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un roman peu connu du XIXème siècle, publié en 1872 (un an avant la mort de l'auteur). Il appartient à la littérature gothique et est décrit comme étant le texte fondateur du récit de vampires qui annonce le Darcula de Bram Stoker, paru vingt-cinq ans plus, en 1897.

Bien que court, Carmilla est un roman intéressant à lire pour comparer la représentation actuelle des vampires à celle d'autrefois, et surtout, pour remonter aux origines des récits vampiriques. On apprend ainsi que ceux-ci reposent le plus souvent sur le folklore allemand.

Dans l'édition de Libretti, on peut également noter une préface de François Rivière, "Sheridan le Fanu et les vampires", très instructive qui replace le roman dans son contexte historique et littéraire.

Quant à l'histoire, elle est racontée par l'intermédiaire de la jeune chatelaine, d'une manière un peu gauche qui cependant renforce le charme de l'ambiance un peu brumeuse, étrange et surnaturelle, sans alourdir trop le texte. Le personnage de Carmilla est en lui-même très excentrique et versatile, toujours d'une humeur un peu langoureuse.

Afficher en entier
Or

Tout est écrit entre les lignes, et il faut rester concentré. Mais si on y arrive, ce roman est vraiment très intéressant. Un genre de précurseur de dracula.

C'est aussi un grand roman sur l'homosexualité féminine, mais ça non plus ce n'est voyant, esprit puritain oblige.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LesRosesDeTrianon 2018-10-10T20:33:00+02:00
Or

Un magnifique roman classique, trop méconnu. L'histoire est très novatrice pour l'époque. Le personnage de Carmilla m'a intrigué et m'a charmé. Je me suis beaucoup attachée à elle. Laura était également touchante par l'affection qu'elle éprouve pour Carmilla. L'homosexualité féminine n'est pas décrite explicitement, il faut réellement lire entre les lignes pour tout comprendre. Un roman

à lire pour l'école qui restera un coup de cœur!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mataii 2018-08-26T20:41:07+02:00
Bronze

Roman écrit bien avant la naissance de Dracula. L'histoire est racontée par Laura, héroïne principale, châtelaine, maladive, et vivant seule avec son père.

Elle est témoin d'un accident d'attelage et fait la rencontre de la vénéneuse Carmilla.

Sa vie en devient bouleversée. Elle qui est habituée à ne côtoyer que son père et ses domestiques va très vite se rapprocher de l'enivrante Carmilla. Cette dernière use et abuse de ses charmes sur Laura, et devient irrémédiablement séduite.

Mais à côté de ça, des choses étranges se produisent la nuit, des cauchemars, des présences obscures...jusqu'à la découverte de la réelle identité de Carmilla.

Le vampire n'est pas masculin mais féminin. C'est une femme d'une beauté fatale qui vampirise ses victimes de plusieurs manières : les pensées, l'énergie vitale et enfin le sang...tout y passe. Laura ne peut vraiment résister. Ses réactions sont très étranges, souvent naïves. Leur relation est étonnante : dans la séduction, mais aussi teintée d'innocence. C'est d'ailleurs c'est ambiguïté qui a dû permettre à cette oeuvre d'être publiée dans une époque puritaine où l'homosexualité devait choquer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Peridot 2018-08-22T16:10:02+02:00
Lu aussi

C'est un classique de la littérature qui a inspiré Bram Stocker pour écrire son célèbre roman « Dracula ». L'intrigue peux paraître très simple uniquement parce qu'à notre époque, nous sommes habitués aux histoires de vampires, mais était pour l'époque quelque chose d'entièrement nouveau (en 1872), explorant au passage un thème qui ne devaient pas être souvent lu durant cette période, celui de l'homosexualité féminine. J'aurais seulement souhaitée que le livre soit plus long et que la relation de Laura et Carmilla soit plus développée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mavie95 2018-06-07T21:25:25+02:00
Or

J'avais hâte de découvrir ce mythe vampirique si peu connu qui a été un véritable coup de coeur ! J'ai adoré les personnages soit un peu stupide soit calculateur et séducteur, l'ambiance noir et glauque, cette relation lesbienne entre les deux jeunes femmes d'une grande sensualité mais aussi teintée d'innocence. Tellement triste que le livre se dévore si vite ! En tout cas, j'ai beaucoup plus apprécié cette histoire que celle de Dracula.

Une perle à découvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyMoon 2018-05-02T16:32:55+02:00
Argent

L'un des premiers romans de vampires (avant Dracula !), monument gothique, tout y est : le château isolé, la maladie mystérieuse, l'attraction irrésistible envers un personnage dangereux, le chasseur de vampire... C'est clairement le roman qui pose les bases du genre, avec une efficacité redoutable, malgré son âge et le fait qu'on connaisse bien mieux les œuvres qui ont suivi que ce roman, qui était là avant. On tremble pour la jeune fille, on est intrigué par Carmilla, pour qui on ressent une certaine pitié, malgré tout. Pour tout fan de vampire, il est à lire, c'est certain !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Zelina 2018-04-21T18:27:55+02:00
Argent

pas assez connu ce roman de vampire !

Simple et rapide à lire, il est racontée par l'héroïne, une jeune fille dont le père accueille une étrangère: un soir, elle et sa mère ont un accident devant leur manoir. La mère prétextant devoir partir le plus vite possible et souhaitant laisser sa fille dans une auberge, le père de la narratrice lui propose de la garder.

C'est ainsi que Carmilla devient leur invitée.

La narratrice est très étonnée car elle a déjà vu cette jeune fille dans un cauchemar d'enfance. Carmilla prétend l'avoir vu elle aussi.

Les deux jeunes filles se lient d'amitié mais bientôt la narratrice est victime d'une étrange maladie. D'ailleurs, dans les environs, nombreuses sont les morts inexpliquées...

Spoiler(cliquez pour révéler)L'arrivée d'un ami du père de la narratrice, dont la nièce était morte victime d'une vampire qui n'était autre que Carmilla, permet de lever le voile sur ce mystère : Carmilla est décapitée et la narratrice guérit.

Il n'y a pas beaucoup de suspens mais c'est vraiment une bonne histoire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rose-18 2017-12-21T20:16:25+01:00
Diamant

J'avais adoré ce roman durant mon adolescence.Un roman à la première personne où nous suivons les pensées et confidences d'une jeune fille naïve qui rencontra et devint amie avec Carmilla. L'héroïne nous partage sa fascination et son amour pour l'être damnée. L'écriture est toute en sensualité dans un univers gothique de chateaux et de dames de la haute société. Ce petit roman est un préambule nécessaire à Dracula pour tout ceux qui s'intéressent à l'origine de la littérature vampirique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JessSwann 2017-12-17T17:53:16+01:00
Lu aussi

Un classique de la littérature gothique qui pose les fondements de la "bit lit" en introduisant le personnage de Carmilla, jeune "oupire" à la beauté irréelle et dont la sexualité se teinte de souffre... En effet, la relation qui l'unit à Laura, la narratrice, n'a rien d'innocent. Dans ce roman, on sent le fondement de la beauté et de la sensualité propre aux vampires et j'aime la relation ambivalente qui unit Laura à Carmilla. Cette dernière est d'ailleurs très claire en promettant à Laura que leur amour la conduira à la mort... Le tout est habilement mené jusqu'à la visite du fameux général qui donne une explication à l'acharnement que met Carmilla à séduire Laura et à la "sucer" jusqu'au bout. Le tout; remis dans le contexte de l'époque, est très audacieux et je ne suis pas étonnée de lire que le roman a été, en son temps, frappé par les censeurs. Le tout se suit avec plaisir et sans fausse note, l'érotisme apparaissant en sub texte tout du long...

Ce que j'aime : découvrir les fondements du mythe du vampire dans la littérature, le rappel à Elizabeth Bathory

Ce que j'aime moins : comme dans la plupart des romans gothiques, la fin est aisement devinable même si j'aurais aimé avoir plus de précisions sur le devenir de l'âme de Carmilla

En bref : Un roman sulfureux porté par une plume élégante qui met en scène une vampire audacieuse

Ma note

7/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gowithlurk 2017-12-12T21:55:28+01:00
Argent

J'ai entendu parler de la série Carmilla il y a très longtemps sans pour autant savoir que ce roman en était l'origine. Je n'aime pas la lecture fantastique et pourtant, j'ai adoré ce livre. L'auteur nous plonge une atmosphère frissonnante pour nous faire rencontrer l’ancêtre de Dracula. Il s'agit également d'une histoire d'amour lesbienne racontée à travers les yeux de la jeune et naïve Laura.

J'ai commencé ce livre et je ne l'ai pas lâché jusqu'à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pipeau44 2017-09-25T14:46:12+02:00
Or

C'est un livre que j'ai aimé pour son sujet et pour le côté "retour aux sources" : il est parut avant Dracula, et peut être vu comme une des bases du vampirisme avec le célèbre roman de Bram Stocker. Donc, si Dracula est considéré comme un classique, il m'a parut important de retourner aux origines du fantastique, qui est aujourd'hui un style très lu.

Je me suis attachée aux deux protagonistes, et j'ai beaucoup aimé la manière dont le récit était narré. Il n'y a pas eu de moment où je décrochais, j'étais captivée par l'histoire. Le livre se dégageait par son ambiance sombre, brumeuse et gothique. Les personnages de Carmilla et de Laura ont été très intéressants à découvrir. Celle-ci est extrêmement naïve, ce qui lui donne un certain charme, tandis que Carmilla est mystérieuse. Même si l'histoire était prévisible, ç'a été un réel plaisir de la lire. Le roman est assez court, l'écriture fluide... Que demander de mieux ?

Je vous le conseille bien sûr, sans aucun doute !

Afficher en entier

Dates de sortie

Carmilla

  • France : 2007-08-15 - Poche (Français)
  • France : 2014-10-08 (Français)

Activité récente

mavie95 l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-03T22:53:42+02:00

Les chiffres

Lecteurs 275
Commentaires 61
Extraits 17
Evaluations 77
Note globale 7.88 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode