Printer & Scanner & Fax | 2017 hd movies | EHGBooks
Livres
433 203
Membres
355 071

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Solène Bakowski

125 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par marce217 2015-07-08T17:27:52+02:00

Biographie

Solène Bakowski est née en 1981. Elle est actuellement enseignante dans la région parisienne.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.42/10
Nombre d'évaluations : 55

0 Citations 59 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Solène Bakowski

Sortie France/Français : 2018-03-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Khiad 2018-04-10T19:03:22+02:00

J'ai découvert ici la plume d'Amélie Antoine, et ce, avec grand plaisir. Elle est fluide et agréable, malgré le contexte difficile de l'histoire.

Ce livre, c'est l'histoire d'une famille heureuse. Thierry le papa, pompier de son état, Patricia la maman coiffeuse, et leurs jumelles Jessica et Coline. Seulement voilà, un soir, un petit détail va complètement changer l'avenir de cette famille sans défaut.

Après un début de texte commun avec "Avec elle", c'est lors de ce fameux feu d'artifice que les histoires comment à différer. Dans Avec elle, Patricia choisissait de laisser sa fille s'éloigner sans refaire son lacet. Dans Sans elle, elle ne lui laisse pas le choix et lui refait d'office malgré les récriminations de la fillette. Quelques minutes plus tard, Jessica disparait...

Nous allons donc suivre le quotidien de cette famille ravagée, brisée par cette disparition ainsi que par une enquête qui n'avance pas. D'un côté il y a les parents, sous le choc mais encore soudés. Le père qui ne veut pas rester inactif mais garde un semblant de tête sur les épaules. La situation lui pèse, mais il fait face comme il peut, pourtant bien réaliste au fil du temps, qu'on ne retrouvera jamais sa fille. La mère, anéantie parce que sa fille était sous sa responsabilité et qu'elle a failli à la protéger. Elle ne saura comment gérer cette situation, trop pleine de l'espoir de retrouver un jour sa fille, mais sombrant dans une sombre paranoïa, refusant de continuer à avancer dans la vie.

De l'autre côté, il y a la jumelle survivante, Coline, à qui l'on ne dit rien, dans un premier temps. Une enfant qui ne comprend pas ce qui se passe, une enfant qui souffre de cette absence inexpliquée de sa jumelle, une enfant qui demande à savoir et à comprendre. Mais pas que. Elle va aussi souffrir d'un manque criant d'attention de la part de ses parents, surtout de sa mère, trop obnubilée par la recherche de sa sœur pour se rendre compte qu'elle a encore la chance d'en avoir une à ses côtés.

Patricia m'a fait de la peine, plus que dans "Avec elle" où elle n'a rien su faire d'autre que de m'exaspérer profondément. Ici, étant moi-même maman, j'ai eu plus de compassion pour elle, pour ce qu'elle vivait, pour cette culpabilité qui la rongeait un peu plus chaque jour, tout autant que cet espoir fou qui la guide pour ne pas sombrer. Pour autant, j'ai aussi eu envie de la secouer pour son comportement envers sa fille restante, à qui elle n'accorde, somme toute, que très peu d'attention maternelle.

J'avais naïvement pensé que Coline souffrirait moins ici, même si on parlait de la disparition de sa sœur. Mais une sœur qui n'était plus là pour lui pourrir la vie. Que nenni ! Même par son absence, sa jumelle a réussi à lui gâcher son enfance. J'ai vraiment eu de la peine pour elle. Pauvre enfant...

Concernant la fin, je n'ai pas été entièrement surprise, parce que je m'y attendais, même si pas du tout de cette façon. J'avoue avoir porté la main à ma bouche alors qu'un "Oh mon dieu !" franchissait mes lèvres. J'aurais néanmoins aimé avec des réponses...

En résumé, j'ai adoré ma lecture et la plume sombre mais addictive d'Amélie Antoine. J'ai trouvé la psychologie des personnages très travaillée et je n'imagine même pas comment j'aurais pu réagir en pareille situation. C'est un drame familial très prenant. Je ne saurais pas vous dire lequel j'ai préféré entre celui-ci et "Avec elle", bien que j'ai trouvé ce dernier beaucoup plus sombre et plus "malsain" avec la relation des jumelles.

Je vous le conseille vivement ! Les deux en fait !

Concernant l'ordre de lecture je ne pense pas qu'il y en ai un meilleur que l'autre, mais j'ai aimé le sens dans lequel je les ai lus. Le plus corsé au départ pour finir sur un un peu plus "léger", si on peut dire.

http://booksfeedmemore.eklablog.com/sans-elle-amelie-antoine-a141889736

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Livresquement 2018-04-20T09:39:44+02:00

J ai adore la première partie de ce roman j etais happée par l histoire .. Mais la seconde partie m a deçue et la fin je ne l ai pas aimé .. Sinon le style de l auteur est très bon selon moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2018-04-22T19:01:02+02:00

Deux petites filles, jumelles, Jessica et Coline vivent dans une famille heureuse, mais, il était une fois une histoire qui va prendre des airs de désolation. Et l'auteure a su captiver toute mon attention dans ce drame qui se joue à deux. Quand un petit rien peut tout faire basculer. Ce roman peut se lire avec celui de Amélie Antoine "Sans elle" (ou pas). Je tire mon chapeau à ces deux auteures qui ont su, avec certains points identiques, un même début, nous écrire deux histoires différentes mais tout aussi noires. Deux beaux coup de cœur que je recommande vivement. Je suis épatée par ce projet que les auteures ont mené à bien. Et bien sûr, Solène nous a réservé une excellente fin. Peu importe l'ordre de lecture mais je conseille quand même de lire les deux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2018-05-01T19:58:35+02:00

J'ai beaucoup aime ce roman noir. C'est bien écrit, original et surprenant. La confession du personnage est aussi cruelle que dérangeante. On est embarqué dans l'histoire dès le départ par cette petite fille que rien ne prédestinait à la violence. J'ai aimé ces personnages complexes, atypiques et torturés, même s'il est difficile d'éprouver de l'empathie pour eux lors de certains actes. En bref, une lecture prenante et intense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2018-06-21T18:55:11+02:00

À travers ce roman, le lecteur découvre deux jumelles qui peuvent toujours compter l’une sur l’autre. Vraiment? Car, malgré leur attachement quasi viscéral l’une à l’autre, Jessica et Coline vont se jalouser, s’envier, dans une relation toxique où la plus forte des deux n’est pas forcément celle que l’on croit. Au fil des pages, ou dans mon cas, au fil de l’écoute, on les voit grandir, se construire, malgré des parents qui se séparent, malgré des mensonges, malgré les épreuves, les expériences pas toujours heureuses. On sent le fossé se creuser entre les deux sœurs, inexorablement. Deux enfants identiques à l’extérieur, si différentes à l’intérieur, qui vont s’éloigner l’une de l’autre tout en restant proches, qui vont chacune prendre des chemins de vie différents tout en ayant besoin de l’affection, de l’attention, du soutien de l’autre. Elles s’aiment et se déchirent, s’adorent et se détestent, se soutiennent et s’envient. Chacune veut prendre son envol sans l’autre, sans parvenir à se détacher de cette autre sans laquelle elles se sentent comme incomplètes, impossible de quitter le port tant elles tiennent à cette amarre qu’elles représentent l’une pour l’autre. L’accent est mis sur cette dualité, sur cette mise en balance entre les deux enfants.

Au delà de la toxicité de cette relation gémellaire, Solène Bakowski aborde les thèmes de l’adultère, du divorce, de l’alcoolisme, de la maladie et du deuil, des sujets pas toujours faciles et dans lesquels vont évoluer ces jumelles. Ce roman, c’est l’histoire d’une famille mise à mal par le destin, par les choix pas toujours bons de chacun de ses membres. Une famille dont le noyau semble être le duo Jessica-Coline, duo que rien ne semble pouvoir séparer, ni détruire…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-232 2018-08-12T20:25:54+02:00

C'est un excellent thriller psychologique avec une intrigue bien construite et bien menée , des secrets de famille , des mensonges.

L'atmosphère est pesante et le suspens est savamment dosé.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Mati et encore plus celui de Rémi . Ils sont touchants tous les deux .

L'écriture est soignée ,fluide , très agréable .

C'est le premier livre de Solène Bakowski que je lis et certainement pas le dernier ! En plus je garde un excellent souvenir de ma rencontre avec elle au quai du polar

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie-176 2018-08-14T19:30:32+02:00

Merci beaucoup à Netgalley et à son auteure, Solène Bakowski d’avoir proposé ce roman, paru en auto-édition à sa lecture.

« Avec elle » de Solène Bukowski et « Sans elle » d’Amélie Antoine sont un projet d’écriture à quatre mains, entre deux auteures françaises devenues amies. En prenant un point de départ commun : une paire de jumelles, ces deux auteures se sont plongées dans leurs histoires, sous la forme d’un roman-miroir, en imaginant ce qu’un petit détail pouvait alors tout y changer.

« Avec elle » est l’histoire de jumelles qui grandissent ensemble : Coline et Jessica. Alors que Coline est une petite fille timide et discrète, sa jumelle, Jessica est son total opposé : extravertie et solaire. On les suit de leur enfance à l’âge adulte au sein de leur famille : Patricia et Thierry, leurs parents ainsi qu’Armand et Paulette, leurs grands-parents. Alors que la vie suit son cours, des événements semblant anodins aux premiers abords (un accident, une rencontre,…) vont bouleverser le cours de leur vie.

Dans cette histoire qui somme toute aurait pu être banale, les sentiments d’envie, de peur, de jalousie font que les quotidiens des personnages s’en retrouvent marqués au fer blanc.

La même famille est vue sous deux interprétations différentes. Ici, la présence de l’autre jumelle, manipulatrice à bien des égards fera vivre, dans l’ombre, la seconde. Dans « Sans elle », la disparition de l’une occasionnera aussi une part d’ombre sur la seconde mais d’une autre façon. Autant « Avec elle » se concentre sur la psychologie dans les relations gémellaires, autant « Sans elle » se parcourt comme un thriller de par la disparition inexpliquée de Jessica.

Ma chronique de « Sans elle » d’Amélie Antoine suivra très bientôt. Mais je peux déjà vous dire que des points communs étayent les deux récits.

Pour votre information, sachez que fin de cette année 2018, ce roman ainsi que son « frère », « Sans elle », sortiront en version «broché» aux éditions Michel Lafon, en version tête-bêche.

http://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/08/avec-elle-de-solene-bakowski-roman.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florian-7 2018-08-28T15:57:59+02:00

L'atmosphère de ce livre est vraiment... pesante, malsaine, bien dark même... a certains moments je savait pas si je devait me réjouir ou être triste pour Anna...

À un moment je me suis même dit : mais soit pas triste, au final elle l'a bien mériter ce qui lui arrive...

Ce livre met vraiment dans le malaise, par des situations aussi complètement anormales, malaisantes, à tel point que s'en est assez flippant et perturbant...

Mais au final j'ai bien aimer :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2018-09-10T13:42:53+02:00

http://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/09/10/avec-elle-solene-bakowski/

Solène Bakowski et Amélie Antoine se sont rencontrées lors d’une remise de prix littéraire. Et de cette rencontre entre les deux autrices est né un projet insolite et enthousiasmant : des romans jumeaux. Des livres que j’ai tout de suite eu envie de lire en en entendant parler. Il s’agit de Sans elle pour Amélie Antoine et Avec elle pour Solène Bakowski.

Alors pourquoi ce projet de romans jumeaux est-il insolite et enthousiasmant ? Et bien, la réponse est dans la question, il s’agit de romans jumeaux ! Et j’avoue que cela a immédiatement piqué ma curiosité. Je me suis demandé comment se dérouleraient les histoires, où allaient se trouver les différences, si ça allait me plaire ou peut-être m’ennuyer… Bref, mon imagination s’est mise à carburer et j’ai su que j’étais cuite.

Avec elle et Sans elle démarrent de la même manière et nous parlent de la même famille, à la même époque. Mais un tout petit détail diffère. Un truc de rien du tout. Une histoire de lacet que l’on relace ou qu’on laisse défait. Un rien. Une chose tellementinsignifiante que je ne suis même pas certaine que ce soit sur ce détail que l’on s’arrêterait vraiment si l’on devait se poser la fameuse question : « et si… ? »

Patricia emmène Jessica au feu d’artifices du 14 juillet. Son autre petite fille, Coline est restée à la maison, avec Thierry. Coline est punie. Dénoncée par sa sœur, tout aussi coupable qu’elle pourtant ; et pour la première fois Coline est séparée de sa jumelle. A la fête, Patricia croise le regard d’un jeune homme…

C’est la première fois que je lisais un roman de Solène Bakowski – mais sans doute pas la dernière – et j’ai tout de suite été embarquée. L’histoire peut sembler simple : celle d’une rencontre qui fait entrer le ver dans le fruit et finira par détruire une famille, mais c’est beaucoup plus complexe que ça. Avec elle est un roman psychologique, qui s’attache à entrer dans la tête de tous les protagonistes : la mère malheureuse qui s’ennuie et trouve que l’herbe est plus verte à côté, le père qui ne dit rien jusqu’à ce que ça ne soit plus possible. Et les deux petites sœurs, détruites par un été, qui s’aiment autant qu’elles se détestent. Le silence, les mensonges et l’envie les tient à petit feu.

J’ai opté pour le livre audio, ces deux romans étant en exclusivité chez Audible (je suis super fan d’Audible, j’ai l’impression d’avoir toujours un bouquin dans la poche et je peux lire même quand mes mains et mes yeux sont occupés. Je conduis, je repeins une chambre, j’arrache le liseron, je me maquille… Et tout ca en écoutant un livre. Franchement, je trouve ça tellement cool).

Je pense que j’ai carrément fait le bon choix avec l’audio, car je n’aurai pas la sensation de relire les mêmes passages en passant d’un roman à l’autre, ils me seront racontés. Et la voix de Lila Tamazit – la voix de Arte et de plein d’autres romans audio – est géniale. Douce. Réconfortante. Je suis tombée sous le charme et je veux la même voix maintenant.

Après avoir terminé cette lecture, j’ai eu du mal à passer à autre chose. L’histoire de cette famille me reste en tête. J’ai hâte de lire Sans elle pour découvrir l’autre version. Mais pour le moment, je vous recommande Avec elle – alors que je n’aime pas les histoires de jumeaux, il faut croire qu’il s’agit de l’exception qui confirme la règle. Je vous ferai un bilan des deux livres des que j’aurai terminé Sans elle. Ce qui ne saurait tarder…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CynthiaV 2018-10-16T09:15:06+02:00

Née dans l'indifférence générale et cachée aux yeux du monde, Anna-Marie Caravelle raconte sa vie. Une vie décadente de souffrance, hantée par ses démons.

En tant que lecteur, on ne peut être que témoin impuissant de sa vie aux enfers, de ses épisodes psychotiques puis vers une ultime tentative de rédemption qui ne peut que s'achever tragiquement.

Ce livre est très sombre, très violent aussi. Mais Solène Bakowski nous entraîne avec beaucoup de talent avec Anna-Marie. J'avoue avoir ressenti une certaine empathie pour ce personnage qui tente à tout prix de trouver le bonheur et de ne plus souffrir.

Une très bonne lecture pour moi.

Afficher en entier

On parle de Solène Bakowski ici :

[Challenge] Les 26 livres (2018)
2018-10-17T15:10:49+02:00
[Challenge] Les 400 points (2018)
2018-08-28T14:55:27+02:00

Dédicaces de Solène Bakowski
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Amazon Media : 3 livres

Bragelonne : 1 livre

Audible studios : 1 livre

CreateSpace Independent Publishing Platform : 1 livre

Milady : 1 livre

AmazonCrossing : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode