Składanki | Akiyama-kun | Onegai Sensei
Livres
433 590
Membres
355 674

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Robert Pobi

150 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Alias-Rosiel 2015-08-28T14:54:16+02:00

Biographie

Nationalité : Canada

Robert Pobi a longtemps travaillé dans le monde des antiquités.

L'invisible (Bloodman, 2012) est son premier roman.

Il vit à Montréal

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.2/10
Nombre d'évaluations : 39

0 Citations 44 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Robert Pobi

Sortie France/Français : 2015-09-01

Sortie USA/English : 2014-05-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Paraffine 2017-05-04T02:30:14+02:00

Accrochée par un personnage principal bien original (pour un profiler du FBI), et par la dérive de son "paternel" réfugié dans son monde (la peinture), la conclusion me laisse des regrets.

Spoiler(cliquez pour révéler) Conclusion que l'on sent un peu venir, quand même. Tout en se disant; non, ce n'est pas possible puisque... Evidemment, impossible d'avoir une suite ; un prequel, alors ? S'il vous plaît ?

Je reste sur ma faim pour ce qui concerne le "schéma" du serial killer. Et la synchronisation avec les éléments déchaînés est un peu "de trop". Au final : bancal, noir, prenant. Auteur à suivre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melissimo 2017-06-14T20:52:53+02:00

Je débute dans la lecture de thriller, et j'ai énormément apprécié ce roman. Certes les meurtres sont horribles et les détails d'une très grande crudité mais j'ai trouvé cela frais. Je regrette juste de ne pas avoir plus de détail sur le tueur tout au long du roman et que la tempête ne soit pas bien approfondi Spoiler(cliquez pour révéler)à moins que cela une métaphore de la découverte du tueur à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Poljack 2017-10-17T10:35:23+02:00

Mon avis :

Cœurs sensibles, s’abstenir ! L’invisible fait partie de ces thrillers qui donne l’impression que pour attirer le lecteur, il faut jouer la surenchère dans le gore où l’hémoglobine se calcule en hectolitres, dans le dégueulasse à t’en retourner les boyaux, l’indicible qu’on se plaît à décrire… Alors si vous les aimez saignants, vous adorerez ce roman. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est sacrément efficace ! Personnellement, j’avais deviné assez tôt l’identité du meurtrier, mais Robert Pobi est habile et jusqu’aux dernières pages, j’ai douté de mon intuition, imaginant coupable, tour à tour, chacun des personnages.

Côté construction dramatique, la charpente de ce récit est tout ce qui il a de classique : un flic au passé trouble, torturé par ses vieux démons se lance à la poursuite d’un tueur dont la cruauté n’a d’égale que sa faculté à ne laisser aucune trace pouvant mener à lui. Ce que l’auteur met autour est un peu plus original : le père du flic, peintre de renom, à moitié fou, délire sur son lit d’hôpital tandis qu’on annonce l’arrivée d’un ouragan de force 5 sur la région. De quoi faire monter la tension… Mais c’est avant tout la façon dont il traite son sujet, son art de la description et sa facilité à nous entraîner sur de fausses pistes qui font de ce roman un livre puissamment addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heireann58 2017-10-21T06:14:07+02:00

Plus polar que thriller, malgré un début moins accrocheur, on se laisse emporter dans cette enquête au suspens grandissant.

Pobi sait amener son sujet si bien qu'on a envie d'aller au bout.

La fin est bluffante, malin celui qui la devine

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fredomakinen 2017-12-17T12:09:54+01:00

Wouhaaa qu'elle surprise. Très captivant avec beaucoup de suspense

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Juustaly 2018-01-28T14:36:49+01:00

Je ne m'attendais pas a ce déroulement ...complétement choquer pour la fin. Excellente lecture ! Avec un énorme suspense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BillyMay 2018-02-22T18:20:04+01:00

L'Homme de sang.

Montauk, Nouvelle-Angleterre. Alors qu'un ouragan de force 5 menace une petite ville côtière, Jake Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Confronté à une série de meurtres sanglants, il est bientôt convaincu que l'identité de l'assassin se cache dans les mystérieux tableaux que son père peint inlassablement. Avec « L'Invisible », Robert Pobi nous plonge dans une intrigue machiavélique qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page.

C'est au coeur de ce bourbier que le héros aide la police locale à résoudre son enquête tout en devant s'occuper de son père, artiste peintre atteint de la maladie d'Alzheimer. Un héros qui ne semble pas si différent des inspecteurs que l'on retrouve habituellement dans les thrillers, mais qui sort malgré tout des sentiers battus tant physiquement que psychologiquement. Un physique à la Charles Bronson, et une peau presque entièrement tatouée avec les phrases du Chant XII de « L'Enfer » de Dante, Jack Cole bosse comme indépendant pour le FBI. Affublé d'une mémoire photographique, il a le talent de « peindre les morts », un don unique qui lui permet de lire les scènes de crime et d'entrer dans l'esprit des psychopathes qu'il prend en chasse.

Déployant un scénario implacable, ce roman interroge en permanence les apparences et dresse un puzzle que l'on va compléter au fur et à mesure de notre lecture pour comprendre ce qui se cache derrière la monstruosité des faits. Une image finale qui nous apparaîtra comme limpide une fois l'assemblage terminé. Souvent courts, les chapitres s'enchaînent et font progresser l'enquête sans trop de temps morts. Les déchaînements progressifs de l'ouragan semblent suivre la recrudescence de violence, enfermant les personnages et le lecteur dans un huis clos oppressant. Malgré quelques détails moins enthousiasmants (répétitions inutiles, cadre pas toujours exploité), Robert Pobi n'hésite pas à mêler le gore et le suspense, faisant monter la tension après chaque nouveau meurtre. Son style vif se ressent jusque dans ses personnages dotés d'une personnalité bien marquée et parfois loin des stéréotypes habituels (comme en témoigne Kay, la compagne du héros). Cet aspect sans concession, et parfois brut de décoffrage, est visible dans la description même des scènes de crimes, cadre sanglant qui témoigne d'un sang froid et d'un sadisme exacerbé et dont les sons (cris de terreurs) et les odeurs (métalliques) atteignent même le lecteur. L'autre élément appréciable est la place qu'occupe l'Art dans l'intrigue. Outre les 5 000 mystérieux tableaux peints par Jacob Coleridge (le père du héros), qui oscille entre génie et folie, on y croise Andy Warhol et Pablo Picasso, réminiscences d'un passé artistique et tumultueux. Des références picturales pas si étonnantes puisque Pobi a longtemps travaillé dans le monde des antiquités. Mais le récit peut aussi satisfaire les amateurs de psychologie, car il explore les thèmes de la mémoire, des obsessions, de la filiation et des traumatismes. Des personnages perturbés, des scènes fortes et une confrontation finale que l'on attend avec impatience... Un véritable page-turner !

Il semble que beaucoup de lecteurs aient été déçus par le dénouement du récit. Personnellement, j'avais déjà envisagé l'identité du meurtrier, mais Robert Pobi fait partie de ses auteurs habiles qui parviennent à nous faire douter jusqu'à la dernière page de tout et de tout le monde, rendant suspect chacun des personnages qui composent le récit et enchaînant les fausses pistes. J'ajouterai par ailleurs un petit bémol concernant deux grandes interrogations liées au meurtrier, dont on n’aura jamais les réponses, ce qui me laisse quelque peu sur ma faim. C'est là que Pobi fait fort puisqu'une fois le livre refermé, on trouve ce final à la fois flamboyant et frustrant, mais on ne peut qu'approuver ce choix tant la confrontation finale est perturbante.

Premier roman de Robert Pobi, « L'Invisible » est un thriller addictif sombre et sanglant, qui interroge les apparences avant de nous entraîner aux portes de la folie. Une atmosphère sous tension qui perturbe rapidement le lecteur, mais qui témoigne d'une grande maîtrise de la part de son auteur. Il est difficile de ne pas imaginer ce récit adapté au grand écran tant certaines images restent ancrées dans notre mémoire. À découvrir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chapitres 2018-05-29T23:20:12+02:00

Sombre et addictif, voilà un livre que j'ai véritablement apprécié. Première lecture de Robert Pobi et sans doute pas la dernière.

Des personnages intéressants, notamment le personnage principal du flic profileur. Des cadavres qui s'empilent, des suspects qui se rapprochent et on croit tenir le coupable ! Raté ! Une vraie bonne lecture

A découvrir absolument

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stephanie01 2018-06-09T22:36:32+02:00

le résumé m'a définitivement intrigué. quand j'ai commencé à lire, je me suis dit wah! enfin un livre comme je les aime; avec des meurtres sordides (à la limite de l'imagination), un profileur avec un don... mais je n'ai pas accroché par l'écriture. beaucoup trop de détail pour moi. à mon avis, l'histoire de la tempête n'était pas nécessaire. ça alourdi le livre. même chose sur toutes les descriptions autour de la maison du père et ainsi de suite. après l'entrée en matière, on avait fait le tour. je trouve que dans ce temps là, on perd le focus sur l'important et on se perd... donc pour ma part, malgré l'intérêt que j'avais pour l'histoire, j'ai désenchanté vers la 130e page. j'ai skipé vers la fin. et j'avoue que la fin m'aurait surement surprise. bonne lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chapitres 2018-08-15T12:14:46+02:00

J'avais adoré le premier livre de Robert Pobi, celui ci est encore mieux.

Escalade dans l'horreur, il faut avoir le cœur bien accroché mais quel plaisir de lire un auteur pareil. Et le dénouement... moi je l'avais senti venir mais on se dit Non il a pas osé quand même ?! Ben si il ose !

Un auteur à découvrir absolument pour les lecteurs qui ne l'ont jamais lu et qui aime ce genre de bouquins.

Afficher en entier

Dédicaces de Robert Pobi
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Sonatine : 2 livres

Points : 1 livre

Thomas & Mercer : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode