Eps3 Fake or Fortune - Season 6 (2017) | Alle Dokumentationen | KINGS OF LEON - DISCOGRAPHY (2003-13) [CHANNEL NEO]
Livres
432 683
Membres
354 680

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Isaac Asimov

Russie Né(e) le 1920-01-02
Etats-Unis 1992-04-06 ( 72 ans )
1 915 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lyli 2011-03-11T15:14:03+01:00

Biographie

Figure emblématique et tutélaire de la science-fiction, Isaac Asimov (1920-1992) s'est imposé comme l'un des plus grands écrivains du genre par l'ampleur intellectuelle de ses créations littéraires. Scientifique de formation, il se rendit mondialement célèbre grâce aux série Fondation et Les Robots, qui révolutionnèrent la science-fiction de la première moitié du siècle par leur cohérence et leur crédibilité scientifique.

Écrivain progressiste, fervent défenseur du respect de la différence, Isaac Asimov fut un auteur extrêmement prolifique, abordant tour à tour la vulgarisation scientifique et historique, le polar, ou les livres pour la jeunesse.

Afficher en entier

Livres de Isaac Asimov

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8/10
Nombre d'évaluations : 408

8 Citations 628 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • Paul French

Dernier livre
de Isaac Asimov

Sortie France/Français : 2017-04-03

Sortie Poche France/Français : 2017-09-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Le_Gamer_Ecrivain 2018-08-28T18:12:03+02:00

Un premier tome très satisfaisant qui nous plonge dans un univers complexe.

Les personnage sont tous plus pu moins attachant mais ils ont pour point commun d'être très bien écrit et développés.

Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lrjon 2018-08-29T11:13:39+02:00

Ces nouvelles d'Asimov sont excellentes et vraiment drôles. Le schéma des nouvelles se répète mais on ne peut s'empêcher de les enchaîner pour savoir qu'elle sera la prochaine catastrophe qu'engendrera l'incompréhension entre ce que l'un demande et ce que l'autre fait. Le rapport George/Asimov m'a bien fait rire également. Je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ankou 2018-08-29T13:28:00+02:00

J'aime la SF, même si je dois bien avouer que j'en lis peu. Je me suis donc intéressé, pour démarrer ma culture littéraire du genre, à un grand du nom, que certains adulent et que d'autres haïssent.

Plutôt amoureux de Fantasy, j'aime autant les récits d'infiltration que les batailles épiques dans des univers où les épées et les flèches sifflent régulièrement. Où la magie fait bien souvent rage. Une certaine adoration de la violence dans la fiction, donc, parce que les conflits tendent à révéler la vraie nature des gens, par conséquent des personnages (tout aussi vrai dans la réalité). De fait, je m'attendais à ce qu'Isaac Asimov dépeigne un univers de batailles pour le pouvoir, la domination. Des factions qui s'écharpent, des alliances de planètes, des espèces anthropomorphes qui se canardent à coups de blaster ou d'armes à projectiles (merci Star Wars et Mass Effect pour vos standards...).

[Alerte spoil éventuel]

Spoiler(cliquez pour révéler)Pourtant le premier tome du Cycle de Fondation m'a beaucoup surpris. Ici, aucun combat. Aucune autre race que l'humain. Une course au pouvoir et à la domination, oui-da ! Mais davantage sous la forme d'un échiquier géant mis en place par un seul homme : Hari Sheldon. Et les partisans de ses prédictions, bien entendu, car ce récit prend la forme de l'échiquier sur le plan temporel plutôt que spatial. Autant dire que ma passion des grandes batailles fut, du moins avec ce premier tome, loin d'être assouvie.

[Fin du spoil éventuel]

Mais, vraiment, j'ai aimé. J'ai aimé être ainsi pris au dépourvu. Une de mes amies, grande lectrice de SF, l'avait démonté dans une critique. C'est bien ce qui m'a donné envie de m'y intéresser, pour le coup. Et force est de constater que mon avis diffère.

Une lecture que je recommande donc. J'ignore si vous serez conquis, car il en faut pour tous les goûts. Toutefois, assurément, ce premier tome du Cycle de Fondation suffira déjà à vous donner matière à réflexion.

Et comme le disait Salvor Hardin, de sa maxime préférée et qui m'a beaucoup marqué : "la violence est le dernier refuge de l'incompétence".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dominiquel 2018-09-03T07:21:16+02:00

J'aime lire du Asimov pour trois raisons : son humour particulier, son imagination et ses fins sont en général surprenantes et bien trouvées. En plus, ses ouvrages vieillissent plutôt bien. Ce recueil de nouvelles possèdent ces qualités mais souffre malgré tout de quelques défauts : les textes explicatifs m'ont peu intéressée et les histoires sont de qualités inégales. J'ai adoré la première mais n'ai pas été passionnée par les autres. Si vous ne connaissez pas cet auteur, sachez que ce livre n'est vraiment pas l'un de ses meilleurs et passez votre chemin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon30 2018-09-18T05:14:20+02:00

Je suis vraiment déçue par ce troisième tome de l'histoire de la Fondation (après le premier du cycle et l'histoire de Hari Seldon). Beaucoup moins de descriptions des différents mondes des personnages qui ne sont pas vraiment intéressants à mon gout.Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai découvert rapidement qui était le Mulet et le personnage très cliché qui veut conquérir la galaxie parce qu'il a été maltraité dans sa jeunesse c'est du vu et revu. La seule surprise que j'ai eu fut de connaitre le rôle de la deuxième Fondation Je lirai sûrement le prochain tome pour enfin en savoir plus sur la deuxième Fondation mais je ne le ferai pas de suite, la fin sans surprise m'ayant laissé un goût amer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nie-chan 2018-09-24T11:22:33+02:00

Autant j'avais adoré le premier tome autant j'ai eu un peu plus de mal à me plonger dans ce second. Il est vrai que la seconde partie avec le Mulet était bien plus intéressante que la première partie. J'ai adoré voir Ebling atteindre la folie en cherchant à tout prix à trouver la réponse à sa question ! J'ai également beaucoup apprécié la conclusion vis-à-vis de Bayta et Spoiler(cliquez pour révéler)que la seule erreur du Mulet eut été de vouloir être aimé comme il était.

Je vais tout de même lire la suite par curiosité de voir jusqu'où va le fameux plan Seldon !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2018-09-24T13:46:58+02:00

Quelques nouvelles intéressantes notamment celle concernant les Veufs Noirs inédite... Pour les fans d'Asimov, ces nouvelles sont à découvrir !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CharlotteEaulnes 2018-09-27T19:11:20+02:00

Les nouvelles m'intéressant le plus étaient celles faisant partie du cycle des robots, mais au final je les ai toutes appréciées. C'est un très bon recueil de nouvelles SF. Chapeau bas à Asimov, qui m'a définitivement convertie à la SF mais également aux nouvelles dont je n'était pas auparavant une grande fan !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-10-05T02:41:35+02:00

Un recueil de 19 nouvelles à longueur variable (d’une dizaine à une soixantaine de pages), parues entre 1947 et 1986.

Dans un style d’écriture fluide, détaillé, mais (quasiment) jamais surchargé, Asimov ne nous entraîne pas seulement aisément dans ses différents univers science-fictifs percutants mais dépeint également la société américaine du siècle dernier et les divers rapports que l’homme entretient avec les machines, que celles-ci soient robots ou un énorme ordinateur unique et surpuissant (le « Multivac », qui revient dans plusieurs récits).

Et mine de rien, en compagnie des personnages tous très crédibles qui peuplent ces histoires, l’auteur raconte l’évolution des mœurs et sciences et techniques, comme il nous entrouvre la porte sur des visions...

... de futurs possibles (une défense contre la menace atomique, des voitures entièrement automatisées (dans l’excellent « Sally »), la vote informatisée unitaire...)

... ou sur la nature de l’homme, voir de l’extraterrestre, comme dans « Les Hôtes » ou dans l’amusant « Le plaisantin ».

Amusantes, ces nouvelles le sont souvent, parce que Asimov sait user de la plume ironique et les conclusions sont rarement décevantes, plutôt jouissives, parfois jubilatoires.

Sauf peut-être « Le petit garçon très laid », qui parle du voyage dans le temps, mais aussi de l’amour maternel... la nouvelle la plus longue qui m’a réellement émue.

Un joli florilège donc que je ne regrette aucunement d’avoir lu et savouré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pierre-73 2018-10-08T13:43:33+02:00

Comme à chaque fois, lorsque je referme un livre d'Asimov, mon exigence en matière de science fiction s'accroit inexorablement.

Nous découvrons cette fameuse planète AURORA, la plus puissante nation spatienne. Notre héro va une nouvelle fois découvrir les moeurs extravagantes de ces habitants ultra individualistes, ultra conservateurs et ultra sexuellement libérés.

Mais sont ils réellement libre ?

Le coeur de l'histoire nous plonge dans le conflit concernant l'avenir de l'humanité : La prochaine vague de colonisation sera t'elle humaine et terrienne ou bien robotique et spatienne ? le résolution du mystérieux "meurtre" d'un robot humanoïde fera pencher la balance dans un sens ou dans l'autre et cèlera l'avenir de l'humanité !

Une écriture simple nous emmenant toujours plus loin dans des questionnements concernant la technologie, le bonheur, la société, la morale, l'humain, etc, etc, etc.

Afficher en entier

On parle de Isaac Asimov ici :

Guide de l'âge d'or : les maîtres
2017-02-18T18:35:11+01:00

Dédicaces de Isaac Asimov
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Denoël : 82 livres

J'ai lu : 73 livres

Pocket : 44 livres

Gallimard : 29 livres

Flammarion : 23 livres

France Loisirs : 16 livres

Presses de la Cité : 10 livres

10/18 : 9 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode