Yeardley Smith | Sinatra Club | Donna Leon
Livres
433 139
Membres
355 020

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Frank Herbert

Etats-Unis Né(e) le 1920-10-08
Etats-Unis 1986-02-11 ( 65 ans )
1 575 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par PoppyZ 2016-05-08T07:33:22+02:00

Biographie

Né(e) à : Tacoma (Etat de Washington) , le 08/10/1920

Mort(e) à : Madison (Etat du Wisconsin) , le 11/02/1986

Biographie :

Dans les années 1960, Frank Herbert est envoyé dans l'Oregon pour effectuer un article sur l'avancée des dunes de sable et les moyens scientifiques mis en place pour les arrêter. De retour de ce voyage, aucun article ne paraît mais l'écrivain s'est passionné pour le sujet. C'est alors qu'il commence la rédaction de la saga qui le rendra célèbre, "Dune", adaptée au cinéma par David Lynch en 1984.

Très tôt, Herbert manifeste un grand intérêt pour l'écriture, en 1939, il ment sur son âge pour être embauché dans le Glendale Star. Mais sa carrière est interrompue par la guerre, il part six mois dans l'US Navy comme photographe.

A son retour, il suit des cours d'écriture créative à l'université de Washington. Ne s'intéressant qu'aux matières qui l'attirent, il n'obtient pas de diplôme. Il se consacre alors au journalisme, publiant des articles dans le Seattle star, l'Oregon Statesman et le San Francisco Examiner's California Living Magazine.

En 1947, il vend sa première nouvelle de science-fiction qui ne sera pas publiée avant 1952. Une nouvelle décennie s'ouvre, Herbert devient psychanalyste et débute sa carrière d'écrivain avec la publication du "Dragon sous la mer" (1956), qui explore les manifestations de la folie dans un sous-marin. Même s'il est relativement bien accueilli par la critique, ce premier roman n'est pas un succès sur le plan commercial.

Les années 1960 sont marquées par la composition et la publication, dans une petite maison d'édition, de son oeuvre majeure, "Dune", qui a nécessité six années d'écriture et essuyé plus de vingt refus éditoriaux. Ses ouvrages marqués par des préoccupations écologistes lui valent le prix Nebula en 1965 et le prix Hugo en 1966. Maître de la science-fiction, Frank Herbert a su donner ses lettres de noblesse au genre.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.23/10
Nombre d'évaluations : 301

0 Citations 312 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Frank Herbert

Sortie France/Français : 2014-09-18

Sortie Poche France/Français : 2016-05-12

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Ellia 2018-04-08T08:46:17+02:00

Depuis le temps que ce livre est un best-seller du genre, je m'attèle enfin à sa lecture.

D'une (Dune ?) part, l'écriture est fluide et très agréable à lire.

D'autre part, on y retrouve tous les ingrédients d'une histoire qui captivera ses lecteurs : lutte de familles nobles, injustice, j'y ai un peu retrouvé du "Trône de fer" par ses thèmes, mais exploité différemment bien sûr.

En bref, je regrette de ne pas avoir lu ce chef d’œuvre plus tôt !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecteuraddict 2018-04-20T12:37:50+02:00

Un Empire intergalactique, deux Grandes Familles rivales et dans l'ombre, le mystérieux ordre des Bénégésérit qui tisse la toile, poursuivant son plan de sélection génétique millénaire.

Dune sera leur catharsis. Planète désertique, inhospitalière, balayée par les vents qui provoquent de gigantesques tempêtes de sables et que parcoure les monstrueux vers géants. Elle seule porte en son sein un trésor, l'épice. Précieuse entre toute, elle permet aux membres de la Guilde de plier l'espace à leur convenance. Sans elle, pas de voyage interstellaire, pas de commerce, de colonisation, ni de guerre. Elle est convoitée par tous car qui l'a contrôle, contrôle l'Empire. Mais l'exploiter n'est pas simple, car outre son climat et sa faune hostiles, elle abrite les Fremens. De rudes guerriers, prêts à tout pour empêcher la colonisation et le pillage de leur monde qu'ils appellent Arakis. Ils ont une prophétie. Un jour, le Maadid viendra les délivrer et les conduira vers la gloire.

La lecture de ce splendide Space Opéra est incontournable. Dans ce premier tome, ce qui commence comme une lutte pour le pouvoir, façon Game of Trône, devient une fantastique épopée guerrière et mystique. A lire et à relire donc, avant de voir ou de revoir le film de David Linch, tant décrié mais néanmoins superbe.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par T'ek 2018-05-01T19:55:46+02:00

Dune étant un classique incontournable de la SF, j’ai été surprise d’y trouver ce que je qualifie plutôt de fantasy de l’espace, ce qui n’est cependant pas dit négativement. Bien que le tout se déroule dans un univers futuriste, on reste dans les grandes lignes caractéristiques de la fantasy sans s’enfoncer dans quelque chose de typiquement sci-fi. Les personnages sont très bien présentés et plutôt attachants pour le peu qu’on en voit parfois. Petit bémol, le récit étant narré avec des annotations historiques, l’auteur laisse très peu de place au suspense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par musea_uranie 2018-05-05T19:32:52+02:00

Je poursuis ma lecture du cycle de Dun avec aujourd'hui le tome 2, Le Messie de Dune. Un tome plus court, mais pas forcément plus accessible. Je pense d'ailleurs, qu'il va falloir que je le digère un petit temps avant de lire le troisième tome.

Douze ans se sont passé depuis la chute de l'Empereur et ce sont aujourd'hui les Atreides au pouvoir. Harakeen est devenu pour ainsi dire la capitale d'un empire galactique encore plus imposant. Comme à chaque fois, j'ai bien du mal à expliquer mon ressenti devant Dune. Je suis toujours aussi bluffé par la qualité de l'écriture de Frank Herbert et le fait de concevoir un monde et une culture aussi puissante et crédible. Ce second tome ne déroge pas au premier et bien que plus court, il n'en reste pas moins aussi riche, si ce n'est plus. Paul, un personnage que j'avais bien du mal à apprécier sur le premier tome, est ici hypnotique dans son rôle de maître incontesté et de chef de file. Oubliait l'enfant frêle du premier livre. Le Messie de Dune bien que centré sur Paul, fait aussi la part belle aux personnages secondaires plus restreint que le précédant. La sœur de Paul est par exemple tout à son avantage - mystique -  et prend vraiment son importance. 

Plus religieux, le Messie de Dune montre le pouvoir que cette dernière peut exercer sur les Hommes, en bien comme en mal et ce qu'un homme peut-être prêt à faire pour elle. Moi qui en général est beaucoup de mal avec la présence de la religion dans la littéraire, je commence à m'habituer à sa présence. Il y a aussi toute cette dimension familiale que j'aime toujours autant. De plus, le cycle se poursuit dans le temps façon "fleuve" et permet de connaître les personnages en profondeur. 

Il est notoire que les puissants ont toujours été cyniques vis-à-vis de la religion. Mais la religion elle aussi est une arme. Que devient-elle donc, cette arme, quand la religion devient le gouvernement ?

C'est donc encore une fois réussi pour moi et l’attrait pour cette petite planète se fait de plus en plus sentir. Ce livre est un petit chef d'oeuvre de science-fiction intelligente qui a besoin d'être digéré pour apprécier toute la richesse et la complexité de l'univers que Frank Herbert aura créée. Maintenant, il me faut Les enfants de Dune !  

http://wp.me/p8ww3Y-14B

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myangele 2018-05-12T22:20:43+02:00

Je crois pour moi, le livre que j'ai le moins aimée de tous les livres que j'ai lu. j'en garde un très mauvais souvenir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hawthorne23 2018-06-02T04:34:17+02:00

Récit de science-fiction par excellence qui a vraisemblablement inspiré les plus grands (dont le Star Wars de George Lucas), Dune est une oeuvre complexe tant par son récit, que par la complexité et la multiplicité de ses personnages, mais aussi par son aspect religieux et philosophique. En cela, Dune s'inscrit presque comme une Bible de fiction (quoique la plupart des autres le sont sûrement aussi!) Malgré sa complexité et le fait qu'il s'agit d'un roman long à lire, à comprendre et à intégrer, il est impossible d'abandonner sa lecture. À noter l'incroyable plume de l'auteur, merveilleusement bien servie dans la version française.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ShirleySherould 2018-07-10T12:34:44+02:00

J'ai été bien moins emballé sur ce tome, je pense qu'il était beaucoup trop court pour moi.

Certains passages me tenaient en haleine, tandis que certains me laissaient de marbre.

De plus, il est assez brutale de voir comment les personnages évoluent à toute vitesse, comme si l'auteur avait hâte de les écarter pour qu'on découvre les nouveaux venus... Ce que je trouve dommage car certains étaient vraiment attachants.

Bref, je ne sais quoi penser de cette suite, qui ne me semble pas à la hauteur du majestueux premier livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupy78 2018-08-15T14:33:35+02:00

Mon oncle m'a prêté un coffret rassemblant les trois tomes de Dune, il s'agit d'une vieille édition qui date certainement d'avant la parution des enfants de Dune puisqu'il compte trois tomes : Dune 1, Dune 2 et le Messie de Dune qui est présenté comme étant le dernier de la trilogie. Il s'agit donc pour moi du troisième et dernier volume puisque je ne lirai pas la suite car je n'ai pas particulièrement accroché à l'histoire bien que la description de la planète ainsi que tout les enjeux écologiques et économiques soient expliqués de façon impressionnantes et précises.

Mon principal problème est le caractère de Paul. Son fatalisme m'a vraiment tapé sur le système. Même une fois empereur il continue de se conformer à l'avenir qu'il voit ce qui l'empêche logiquement de le modifier profondément. Les autres personnages, notamment Stilgar ont beaucoup perdu à mes yeux en s'en remettant ainsi aux visions de Paul sans jamais remettre quoique ce soit en question.

J'ai cependant apprécier de finir ainsi, de façon relativement étonnante et sur une note d'espoir : non le destin n'est pas immuable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilouchat 2018-08-18T17:06:04+02:00

J’ai attendu très longtemps avant de commencer cette série et je le regrette un peu. Ce premier tome met du temps à démarrer, mais à partir du moment où Paul prend pleinement possession de ses pouvoirs, on a du mal à arrêter la lecture. L’histoire et l’intrigue sont très bien construites et vraiment complexes. D’ailleurs, même à la fin du livre je confondais encore certain terme et je suis persuadée que je suis passée à côté de beaucoup de chose tout au long de l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HurricaneMilou 2018-09-16T14:05:37+02:00

Dune, de Frank Herbert, mérite véritablement son titre de chef d’œuvre de science fiction.

Les personnages ont chacun un bon et un mauvais côté, et ont leurs motivations propres. On accède très bien à leurs pensées car Frank Herbert leur accorde une grande importance dans son récit. Il les décrit davantage que les décors et les physiques, ou bien les actions. Les pensées sont quand même au cœur de son écrit, et comme le point de vue est omniscient, on comprend ce que chacun pense et ressent.

Ensuite, on bénéficie de superbes citations, et le style de l’auteur a un côté poétique très beau. En fait, il semble mettre des mots et des noms sur des impressions et des sentiments qui ne semblent pas en avoir.

Les superbes citations viennent principalement des commandements Bene Gesserit, les femmes philosophes qui sont éduquées pour être très rationnelles, fortes, et manipulatrices par les mots. Ce sont leurs armes, et elles sont traitées de sorcières pour ça. Elle sont un peu comme les Mentats, des conseillers de grands chefs, sauf que ce sont des femmes, et même si leur motto est « je ne vis que pour servir », leur service peut être donné à toute l’humanité plutôt qu’à une personne, et elles sont plus libres que les Mentats dans leurs mouvements. Elles sont redoutées partout et peuvent régner seules.

Et, comme je l’ai dit, comme les pensées occupent une place conséquente, il n’y a pas que des scènes de combats futuristes ou d’utilisation d’appareils développés. L’action ne manque pas, certes, mais on peut avoir trois-quatre pages de description du raisonnement du personnage principal, ou de sa mère. Mais surtout du sien.

Le personnage principal s’appelle Paul, et c’est un Messie/chaman/chef de guerre qui voit l’avenir, le passé et le présent par visions. Il est assez froid et très rationnel, mais il n’est pas belliqueux et cherche à tout prix à éviter la croisade religieuse en son nom qui pourrait arriver s’il ne fait pas attention et qu'il suscite trop d'adoration de la part de son peuple Fremen. Car c’est un prophète pour son peuple, et il veut éviter que ses gens se transforment en fanatiques.

D’ailleurs, la religion aussi est bien présente, et ce par le biais de Paul, de sa mère qui est devenue une sorte de prêtresse, des vers géants des sables, etc.

Le premier tome fait 900 pages, mais ce n’est pas une lecture lourde. On a même droit à un dictionnaire et à des annexes à la fin car Frank Herbert a bâti tout un monde, mais il n’explique pas chaque terme nouveau. On a un dictionnaire à la fin, et du coup, il écrit comme si on les connaissait déjà. Les appendices sont très instructives.

Enfin, Spoiler(cliquez pour révéler)je suis quelque peu déçue que la parole finale soit donnée à Jessica, et qu’elle mentionne le statut de concubine qu’elle regrettait tant au début de l’histoire, mais cela montre aussi son importance dans le récit, et l’importance qu’elle a eut alors qu’elle n’était même pas l’épouse du Duc Leto.

Afficher en entier

On parle de Frank Herbert ici :

Guide de l'âge d'or : les maîtres
2017-02-18T18:35:11+01:00

Dédicaces de Frank Herbert
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 122 livres

Robert Laffont : 52 livres

Presses pocket : 19 livres

LGF - Le Livre de Poche : 16 livres

France Loisirs : 8 livres

Jean-Claude Lattès : 3 livres

J'ai lu : 3 livres

Albin Michel : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode